23/01/2018 00:17
Lundi 22 janvier, la Haute Cour de Shah Alam de l'État de Selangor en Malaisie a repris l'audience de Doàn Thi Huong, l'une des deux suspectes du meurtre de Kim Chol, ressortissant de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) en février 2017.
>>Meurtre de Kim Chol : le procès reprendra en janvier en Malaisie
>>Le ministère des AE informe les médias sur la protection de la suspectée du meurtre d’un ressortissant nord-coréen
>>L’ambassade du Vietnam assure la protection des droits et intérêts légitimes de Doàn Thi Huong

Doàn Thi Huong (gauche) est conduite devant le Tribunal, le 30 mai 2017 en Malaisie. Photo :  AFP/VNA/CVN

Le tribunal a convoqué quatre témoins qui sont des techniciens surveillant le système de caméra de l'aéroport de Kuala Lumpur pour vérifier l'exactitude des vidéos coupées des caméras de sécurité dans différentes positions.

Selon Maridam, l'interprète de Doàn Thi Huong au procès, les témoins ont affirmé que toutes les vidéos qu'ils ont fournies à la police provenaient du système de caméra de l'aéroport. Elle a ajouté que les conditions physiques et mentales de Huong étaient stables.

C'était la première audience pour Huong et l'autre suspecte, Siti Aisyah, une citoyenne indonésienne, en 2018. Elle devrait durer jusqu'au 24 janvier.

Le prochain procès est prévu pour les 29 et 30 janvier, afin que toutes les audiences pour les suspectes puissent se terminer en mars.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.