10/04/2019 21:12
La Cour des sessions de Kuala Lumpur a accusé mercredi 10 avril Rosmah Mansor, épouse de l’ex-Premier ministre Najib Razak, de corruption dans le cadre d'un projet d’énergie solaire dans l’état de Sarawak.
>>Najib Razak poursuivi en justice pour tentative de falsification
>>Malaisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Najib Razak

Rosmah Mansor, épouse de l’ex-Premier ministre Najib Razak. 
Photo: Benama/CVN

Selon l’acte d’accusation, Rosmah a accepté, le 20 décembre 2016 à son domicile, un pot-de-vin de cinq millions de ringgits (1,22 million de dollars) par l'intermédiaire d'un assistant d'un directeur de Jepak Holdings.

En échange, elle a aidé Jepak Holdings à remporter le projet de fourniture de l’énergie solaire à 369 écoles rurales à Sarawak. D’une valeur de 1,25 milliard de ringgits (305 millions de dollars), ce projet a été conclu avec le ministère de l'Éducation.

Une fois inculpée, l’ex-Première dame fera face à une peine d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 20 ans et à une amende d’au moins cinq fois supérieur au montant du pot-de-vin.

Cependant, Rosmah, 68 ans, a plaidé non coupable de ce chef d’accusation. La cour sera rouverte le 10 mai prochain.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme Selon l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, au cours de ces deux dernières décennies, un développement impressionnant du secteur touristique national a été constaté.