27/06/2020 21:40
Au premier semestre de cette année, les secteurs du tourisme et de la culture de la Malaisie ont subi les pertes estimées à environ 45 milliards de ringgit, soit 10,5 milliards d'USD, à cause de la pandémie mondiale de COVID-19.
Des touristes devant le Palais royal Jalan Tuanku Abdul Halim, à Kuala Lampur en Malaysie.
Photo : Dang Duong/CVN

La ministre malaisienne du Tourisme, des Arts et de la Culture, Datuk Seri Nancy Shukri, a déclaré que le tourisme était l'un des secteurs économiques les plus durement touchés et devrait être le dernier à se redresser.

Pour aider l'industrie du tourisme à surmonter les difficultés, la ministre Nancy a déclaré que le ministère proposerait des initiatives et solutions dans le cadre de la campagne Cuti-Cuti Malaysia.

Concrètement, le ministère intensifiera les campagnes de communication et d’encouragement des habitants à voyager. Il améliora également la qualité des produits et services touristiques pour renforcer la confiance des touristes. En particulier, les petites et moyennes entreprises touristiques bénéficieront des prêts prioritaires de 50.000 à 10 millions de ringgit.

Le tourisme est un secteur économique important de la Malaisie. En 2019, ce pays d'Asie du Sud-Est a accueilli 26,1 millions de visiteurs, générant des recettes de plus de 86 milliards de ringgit. 2020 est l'année du tourisme en Malaisie.

L'industrie touristique du pays vise à attirer 30 millions de visiteurs et des recettes de 100 milliards de ringgit. Cependant, la pandémie de COVID-19 a empêché la mise en œuvre de cet objectif.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Un champ d’ananas pour affoler son compteur de Hormis les cavernes Mua ou Tam Côc - Bich Dông, la province de Ninh Binh abrite également une nouvelle destination attirant les visiteurs. Il s’agit d’un champ d’ananas dans la ville de Tam Diêp.