05/10/2020 17:30
En Malaisie, la Haute Cour a accepté de reporter le procès de Datuk Seri Najib Razak concernant 1Malaysia Development Berhad alors que l'ancien Premier ministre est en quarantaine à domicile pendant 14 jours depuis son retour de Sabah le 27 septembre.
>>L’ex-Premier ministre malaisien Najib Razak condamné à 12 ans de prison
>>L'ex PM malaisien Najib Razak doit rembourser près de 400 millions d'USD d'impôts

L'ancien Premier ministre Najib Razak, le 28 juillet à Kuala Lumpur.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sabah est l’État qui a détecté le plus grand nombre de cas de COVID-19 en Malaisie. Le procès était censé avoir lieu du 5 au 8 octobre.

L’ancien premier ministre Najib Razak et ses proches sont accusés d’avoir pillé le fonds souverain 1Malaysia Development Berhad (1MDB), censé contribuer au développement économique de la Malaisie, dans une fraude de plusieurs milliards d'USD aux ramifications planétaires.

La colère des Malaisiens contre ce pillage a joué un grand rôle dans la défaite électorale surprise en 2018 de la coalition menée par Najib Razak, qui dirigeait le gouvernement depuis 2009.

Fin juillet 2020, Najib Razak a été reconnu coupable de tous les chefs d’accusation dans son premier procès pour ce scandale de corruption 1MDB. La Haute Cour de Kuala Lumpur l’a condamné à 12 ans de prison. Il devra également s’acquitter d’une amende de 210 millions de ringgit (49,4 millions d'USD).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.