25/07/2018 10:42
Les flux d'investissements directs étrangers (IDE) en Malaisie ont baissé de 12,77% en glissement annuel pour atteindre 41 milliards de ringgits (10,09 milliards de dollars) en 2017, après avoir atteint un nouveau record de 47 milliards de ringgits l'année précédente.
>>L'économie malaisienne progressera de 5,5% à 6,0% en 2018
>>Spécialiste: le CPTPP profitera à la Malaisie

Les flux d'IDE en Malaisie ont atteint environ 10 milliards de dollars en 2017.
Photo: CTV/CVN 

Selon le Département malaisien des statistiques, les flux d'IDE en 2017 se sont principalement concentrés dans le secteur des services (48,2%), notamment dans l'immobilier, la finance et l'assurance ou le takaful (assurance islamique), les activités d'information et de communication. L'industrie extractive (31,2%) a occupé la 2e place, suivie par le secteur manufacturier (15,7%).

L'Asie a été le principal contributeur des IDE en Malaisie, avec 63,5% du total, suivie par l'Europe et l'Afrique. En Asie, Hong Kong (Chine) restait le premier investisseur avec 7,5 milliards de ringgits, tandis que la Chine (6,9 milliards de ringgits) a dépassé Singapour pour se trouver en 2e position.

Dans le même temps, les investissements directs de la Malaisie à l'étranger ont également enregistré des sorties nettes moins importantes avec 24,9 milliards de ringgits en 2017, contre 33,2 milliards de ringgits en 2016.

Selon le Département malaisien des statistiques, les investissements à l'étranger se sont également concentrés dans les services (73,6%), le secteur des mines et des carrières (12%) et l’industrie manufacturière (7,4%).

L'investissement dans le secteur des services portait principalement sur les finances et l'assurance ou le takaful, et les activités immobilières. L'Asie était la première destination des flux des investissements malaisiens à étranger avec 13,7 milliards de ringgits, suivie par les Amériques et l'Europe.

Pour la région de l'Asie, les flux nets d’investissements malaisiens à l’étranger ont été essentiellement vers Singapour et l'Indonésie, tandis que le Turkménistan a remplacé l'Inde comme la 3e destination.

Le gouvernement malaisien s'attend à ce que l'économie nationale augmente de 5,5% à 6% cette année comme prévu par la Banque centrale de Malaisie. Le ministre des Finances, Lim Guan Eng, a récemment affirmé que la Malaisie est une économie ouverte et diversifiée, de sorte qu'elle pourrait progresser d'au moins 5% au cours des prochaines années malgré les effets négatifs de la guerre commerciale mondiale.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.