25/03/2021 18:51
Ces derniers jours, les températures à Hô Chi Minh-Ville et dans les provinces du Sud ont augmenté. Le matin, elles atteignent actuellement les 37°C, avec un indice ultraviolet (UV) maximal, ce qui est nocif pour la santé.

>>Hô Chi Minh-Ville : la saison des pluies propice à la recrudescence de la dengue
>>Augmentation des maladies liées à la chaleur
 

La maladie pieds-mains-bouche est plus fréquente en été


Selon le Centre national de prévisions hydrométéorologiques, les journées chaudes devraient se poursuivre dans le Sud, où de nombreux enfants souffrent de la maladie pieds-mains-bouche.

Il y a quelques jours, l'Hôpital pédiatrique de Hô Chi Minh-Ville a accueilli une fillette de 15 mois, vivant à Bac Liêu et souffrant de problèmes  circulatoires. Son cœur battait à plus de 200 fois/minute. Elle a dû être placée sous ventilateur, dialysée et a reçu un traitement à base de vasopresseurs. 


Trois jours avant l'hospitalisation, le bébé avait de fortes fièvres accompagnées de vomissements et de tremblements. Sa famille n’avait pourtant pas jugé utile de la conduire à l'hôpital. Ce n'est que lorsque le bébé est tombé dans un état de somnolence, avec de la cyanose, des mains et des pieds froids et la peau pelucheuse que   la famille  l’a  emmenée à l'hôpital provincial. Elle fut transférée ensuite à l'hôpital pédiatrique de Hô Chi Minh-Ville. Après deux jours de dialyse successive, son état   s'est progressivement amélioré. Elle n'avait plus de fièvre, avait une fréquence cardiaque normale et les appareils respiratoires ont été débranchés. 

Le Département d'infection-neurologie de l'Hôpital pédiatrique Nhi Dông, en un peu moins d’un mois, a également enregistré de nombreux cas de maladie pieds- mains-bouche aux niveaux 2B voire 3 dus à des hospitalisations tardives. 

Trois enfants ont eu des complications cardiovasculaires provoquant une hypertension artérielle. Actuellement, deux de ces enfants vont un peu mieux et le troisième est toujours sous traitement intensif. 

Selon les médecins, le virus responsable de la maladie chez les enfants dans la vague de chaleur actuelle est l'entérovirus, qui entraîne souvent de graves complications. Le médecin Du Tuân Quy, chef adjoint du Département d'infection-neurologique de l'Hôpital pédiatrique Nhi Dông 2, a averti que la chaleur crée des conditions propices au développement du virus. 

Au moment où les enfants sont à l'école et  en contact étroit, la maladie risque de se propager. Ce médecin conseille aux parents de surveiller les signes de cette maladie pour conduire rapidement leurs enfants à l’hôpital. 

À l'Hôpital pédiatrique Nhi Dông 2, les petits patients y ont été admis en raison de maladies respiratoires et qu’avec les fortes températures et une humidité élevée, le nombre de maladies respiratoires augmenterait. 

Lê Thi Thanh Thao, chef adjoint du Département respiratoire numéro 1, de l’Hôpital pédiatrique Nhi Dông 2, a informé que son département recensait de nombreux cas de maux de gorge, d'infections des voies respiratoires supérieures voire de pneumonies. 
 

Les personnes âgées sont particulièrement vulnérables aux fortes chaleurs.


"Afin de prévenir les maladies respiratoires, il est conseillé de   laver les mains et d'assurer une bonne hygiène corporelle des bébés. Il ne faut pas laisser jouer les enfants longtemps   car ils seront facilement déshydratés et fragilisés par rapport aux virus, provoquant des maladies respiratoires et/ou de la peau. Ne laissez pas non plus votre enfant utiliser beaucoup le climatiseur, s'il y a une température modérée et laissez-le boire suffisamment d'eau", a-t-elle recommandé.

Hausse des dermatites 
et des accidents vasculaires cérébraux


La chaleur cause beaucoup d'inconfort pour les enfants mais aussi pour les adultes et les personnes âgées. Le médecin Bùi Manh Hà, adjoint au Département de consultation de l'Hôpital de dermatologie (Hô Chi Minh-Ville), a déclaré que la hausse des températures augmentait   les admissions à l'hôpital en raison de dermatites ainsi que d'autres maladies.

Le Département de consultation a récemment enregistré pas mal de patients présentant des assombrissements de la peau, des dermatites, des infections fongiques, le vitiligo, des allergies, de l'acné ou encore de simples démangeaisons à cause de l'exposition au soleil, de la sueur, d’un environnement poussiéreux. Parmi eux, certains  souffrent de dermatites et de coups de soleil en raison d'emplois  en plein soleil.

De plus, le temps chaud fait également transpirer davantage le corps, le sébum provoque des maladies telles que la dermatite de contact, le psoriasis, la folliculite, l'acné ou encore l’émergence de pellicules. Ce médecin recommande de rester au frais, de choisir des vêtements absorbant la sueur et d’éviter la poussière. Le médecin Ta Vuong Khoa, chef-adjoint du département de neurologie de l'hôpital médical militaire 175, a déclaré que chaque année, par temps chaud, le nombre de personnes âgées hospitalisées en raison d'un accident vasculaire cérébral augmente. Actuellement, le département de neurologie reçoit chaque jour de nombreux patients frappés par cette maladie.

"Il existe de nombreuses causes d'accident vasculaire cérébral, le temps chaud étant l'un des facteurs pouvant y conduire. Plus précisément, lorsqu'il fait chaud, l'excrétion de la sueur déshydrate   le corps ce qui peut entraîner un phénomène de concentration sanguine et ainsi augmenter le risque de formation de caillots sanguins. En outre, le changement soudain de température peut également provoquer un choc thermique, la constriction des vaisseaux du système provoquant une augmentation soudaine de la pression artérielle favorisant les accidents vasculaires cérébraux", a-t-il conclu.

 

Texte et photo : Quang Châu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Îles et fêtes des villages de pêche La moitié du territoire vietnamien est bordée par la mer, le pays possède ainsi de nombreuses belles îles. L’idéal pour se retirer loin de l’animation effrénée des grandes villes.