08/10/2020 17:55
Dans le cadre du programme "Promouvoir la destination - Tourisme Hanoi 2020", le Comité de gestion de l’ancienne prison de Hoa Lo (centre-ville de Hanoï) a coopéré avec Hanoitourist pour déployer une visite nocturne sous le nom de "Sacred Night - Shining Bright Esprit vietnamien ". Le nouveau produit touristique de la capitale qui vient d'être lancé a reçu de nombreux retours positifs.
>>Les nuits sans étoiles de la prison de Hoa Lo
>>Visite nocturne de la Maison centrale de Hoa Lo
>>Hanoï s’efforce d’accueillir 11 millions de touristes domestiques

La visite nocturne permet aux visiteurs d’exprimer leur respect et leur admiration envers les illustres martyrs dont les noms sont gravés dans l’histoire nationale.

Si vous n’êtes pas épuisé(e) par la visite des innombrables sites culturels et historiques de la capitale millénaire et souhaitez découvrir un lieu tout à fait insolite, ouvert la nuit, nous vous invitons à découvrir la  Maison centrale de Hoa Lo. Depuis 3 mois, cette ancienne prison transformée en musée ouvre ses portes aux visiteurs, le soir. 

Centre de détention contrôlé par les Français durant la colonisation, puis prison pour les pilotes américains capturés pendant la guerre, la Maison centrale de Hoa Lo a une longue histoire. Depuis le 24 juillet dernier, elle propose une visite guidée de 45 minutes "Nuit sacrée - Esprit vietnamien" tous les vendredis, samedis et dimanches à 19 heures.

L’agence de voyages, Hanoitourist a l’exclusivité de cette visite nocturne. Phung Quang Thang, son directeur nous attend devant l’entrée du site : "Derrière les portes de cette prison, c’était un véritable enfer sur terre. En pénétrant ici, on imagine immédiatement les conditions effroyables dans lesquelles vivaient les détenus vietnamiens. Les colons français avaient placé la guillotine devant la façade de la prison pour intimider les populations. Ce site est aujourd’hui un lieu hautement symbolique".

La visite de la Maison centrale de Hoa Lo est une expérience unique et forte en émotion. Dans la lumière sombre, le visiteur imagine tout de suite les conditions atroces de détention des prisonniers politiques d’autrefois. La grande salle avec des mannequins représentant les prisonniers vietnamiens à l’époque coloniale, dont les jambes sont entravées, les cachots des condamnés, la guillotine sont particulièrement impressionnants. L’atmosphère se veut volontairement oppressante afin que les visiteurs saisissent toute la dureté des lieux. Malgré l’abomination du lieu, les patriotes vietnamiens incarcérés n’ont jamais renoncé à lutter pour l’indépendance du pays.

Cette visite permet aux visiteurs vietnamiens d’exprimer leur respect et leur admiration envers leurs illustres martyrs dont les noms sont gravés dans l’histoire nationale. Nguyên Hông Hà, guide du musée de la Maison centrale de Hoa Lo, partage : "Une centaine de prisonniers politiques, dont l’ancien Secrétaire général du Parti Dô Muoi, ont réussi à s’échapper de la prison en rampant par les égouts. Après cette évasion, les Français ont réduit la taille des égouts en  y enfonçant des barres de fer. Mais grâce aux scies et couteaux donnés par leurs proches, 16 condamnés à mort ont de nouveau réussi à s’évader dans la nuit du 24 décembre 1951".

Accueil de 520 visiteurs en trois mois

Pour le général Nguyên Duc Minh, qui a été incarcéré à Hoa Lo il y 70 ans, le lieu est chargé d’une immense émotion. Il s’y rend régulièrement avec sa famille pour rendre hommage à ses compagnons d’armes. "Cette visite nocturne offre une plongée dans un passé douloureux. C’est toujours très émouvant", a-t-il dit.

Depuis son ouverture nocturne, la Maison centrale de Hoa Lo a accueilli 520 visiteurs, dont 15 étrangers. Et à chaque fois, l’émotion est toujours très forte. "Je suis très ému et fier du courage dont ont fait preuve nos ancêtres. J’ai été très impressionné par la mise en espace et les effets sonores et lumineux". "Cette visite m’a permis de me plonger dans la vie douloureuse des prisonniers politiques d’hier. C’était vraiment émouvant".

"Je suis né alors que la guerre était terminée. Il m’était impossible d’imaginer des conditions de détention aussi barbares. Cette visite permet aux jeunes générations de mieux comprendre cette partie de l’histoire du pays et d’exprimer leur respect envers les anciens prisonniers politiques vietnamiens". Des anciens soldats et patriotes qui ont été incarcérés dans la prison témoignent de leur expérience pendant la visite nocturne.

Texte et photo : Câm Sa - Hoàng Lân/VNA
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Une conférence nationale sur le tourisme prévue à Quang Nam Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a accepté la proposition d'organiser la Conférence nationale sur le tourisme dans la province de Quang Nam (Centre), afin de passer en revue les développements récents de l'industrie du tourisme, et de proposer des mesures pour l'aider à se redresser.