17/02/2019 14:41
>>Le Venezuela réunit un soutien international à l'ONU
>>Cuba met en garde contre une possible intervention militaire américaine au Venezuela

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a estimé vendredi 15 février que le président américain Donald Trump était poussé par ses conseillers dans une impasse au sujet de la situation au Venezuela. M. Maduro a tenu ces propos lors de la commémoration du bicentenaire de la Constitution républicaine définitive du Venezuela, sur fond de la crise politique qui a éclaté le 23 janvier dernier lorsque le chef de l'opposition Juan Guaido s'est autoproclamé président par intérim et a été reconnu par les États-Unis et plusieurs autres pays. M. Maduro a affirmé qu'il n'y avait pas d'alternative au "dialogue, à la compréhension et au respect" pour résoudre la crise. Il a déclaré qu'il "attendait l'appel à un dialogue national" comme le demandait le Mécanisme de Montevideo, un plan en quatre étapes proposé le 6 février par l'Uruguay et le Mexique en faveur d'une solution négociée. Il a averti Washington qu'il serait "une erreur" d'inciter l'opposition à ne pas s'engager dans le dialogue, tout en qualifiant de "piège" l'assistance humanitaire que Washington tente d'offrir. Nicolas Maduro, qui a remporté les élections présidentielles de 2018 dans ce pays d'Amérique du Sud, a été investi le 10 janvier pour son second mandat consécutif.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam