04/06/2018 17:44
Le chef de gouvernement malgache Olivier Mahafaly Solonandrasana a annoncé lundi 4 juin sa démission, première étape vers la nomination, à la demande la Haute Cour constitutionnelle (HCC), d'un "Premier ministre de consensus" pour sortir de la crise politique.

>>Le président du Myanmar a démissionné
>>Slovaquie : le Premier ministre Robert Fico présente sa démission

 

Le chef de gouvernement malgache Olivier Mahafaly Solonandrasana lors d'un point presse, tenu le 13 avril à Antananarivo. Photo: AFP/VNA/CVN


"Je vais remettre ma démission au Président de la République aujourd'hui. En tant qu'homme d'État, je ne vais pas me présenter comme un obstacle à la vie de la nation", a déclaré le chef de gouvernement malgache Olivier Mahafaly Solonandrasana lors d'un point de presse à Antananarivo.

La HCC avait indiqué que le nouveau Premier ministre devrait être nommé au plus tard le 12 juin, à la suite de sa décision d'imposer un gouvernement de consensus pour sortir le pays de la crise politique.

Dans un arrêt rendu il y a une semaine, la plus haute instance judiciaire du pays avait ordonné la nomination d'un nouveau chef du gouvernement dont l'équipe doit refléter les résultats des élections législatives de 2013.

Partie du rejet par l'opposition des nouvelles lois électorales, la crise politique actuelle a dégénéré en vaste fronde contre les autorités en place. Depuis le 21 avril, les partisans de l'opposition occupent quotidiennement l'emblématique place du 13-mai, au coeur de la capitale Antananarivo pour exiger la démission de M. Rajaonarimampianina, élu en 2013.

Toutes les médiations, aussi bien nationale qu'internationales, n'ont jusqu'ici rien donné. La dernière en date, à l'initiative du Conseil national pour la réconciliation malgache, s'est achevée vendredi 1er juin sur le même constat d'échec. Des élections générales étaient prévues en novembre et décembre prochains mais la Haute-Cour constitutionnelle a imposée qu'elles se déroulent dès la "saison sèche", c'est-à-dire entre mai et septembre.


APS/VNA/CVN

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.