21/10/2017 20:34

>>Madagascar : l'épidémie de peste continue de se propager
>>Madagascar : 139 malades de la peste et 28 décès
>>Madagascar : mesures d'urgence pour tenter d'enrayer une épidémie de peste

L'épidémie de peste qui s'est déclarée à Madagascar fin août a fait 94 morts, sur plus de 1.153 cas suspects ou confirmés, a déclaré vendredi 20 octobre l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué. Sur les 1.153 cas signalés, 300 ont été confirmés pour l'instant. Au total, ce sont quatorze régions sur vingt-deux qui sont touchées par l'épidémie. Mais selon le directeur régional pour les urgences en Afrique à l'OMS, Dr Ibrahima Socé Fall, les foyers les plus intenses sont la province de Tamatar et Antananarivo, la capitale malgache. Pour l'OMS, la plupart des patients recensés à Madagascar ont été infectés par la peste pulmonaire, une forme plus dangereuse de la maladie. Pour faire face à cette urgence sanitaire, l'agence onusienne basée à Genève a livré près de 1,3 million de doses d'antibiotiques et a débloqué 1,5 million de dollars de ces fonds d'urgence pour lutter contre la peste à Madagascar. Les doses livrées permettent de traiter jusqu'à 5.000 patients et de protéger jusqu'à 100.000 personnes qui pourraient être exposées à la maladie. L'OMS note que Madagascar se trouve dans une phase active de cette épidémie, mais le niveau de transmission de la maladie sur le plan international "est faible parce que c'est une maladie qu'on peut prévenir". "Mais malgré cela, l'OMS travaille avec les pays voisins de Madagascar pour renforcer la surveillance dans les aéroports pour être sûr que des cas potentiels ne passent pas via les transports aériens", met en garde l'Agence onusienne.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante