29/12/2017 17:01
De l'Europe à l'Afrique, des États-Unis à la Russie, du Golfe à la Syrie, Emmanuel Macron mène depuis huit mois une diplomatie hyperactive et volontariste, en chantre d'un multilatéralisme dont la France serait le médiateur, une gageure dans un monde gagné par les nationalismes.
>>Emmanuel Macron au Qatar en pleine crise au Moyen-Orient
>>"Nous sommes fiers de vous" : Macron réveillonne avec les troupes au Niger

Le président français Emmanuel Macron à Paris, le 21 décembre.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Il a permis à la France de retrouver une forme de leadership, en tant que président d'une nouvelle génération et grâce à ses bonnes relations personnelles avec les autres dirigeants", affirme l'Élysée. En recevant Vladimir Poutine et Donald Trump, en multipliant les entretiens avec ses homologues, "il a remis la France au niveau des grands pays".

Outre le multilatéralisme, Paris garde comme priorités le renforcement et la réforme de l'Europe ainsi que la lutte contre le terrorisme, en particulier au Sahel.

M. Macron veut aussi prendre la tête de plusieurs combats globaux : lutte contre le réchauffement climatique, éducation et défense des femmes, longuement évoquée en Afrique.

En novembre, il est intervenu pour aider le Premier ministre libanais Saad Hariri à quitter l'Arabie Saoudite. Deux mois plus tôt, il s'était interposé entre Washington et Téhéran pour défendre l'accord sur le nucléaire iranien. Il a aussi appelé tous les leaders arabes au moment de la crise avec le Qatar. Ou encore réuni près de Paris les deux leaders libyens pour leur arracher un accord de paix.

L'Elysée mise à la fois sur des avancées concrètes, comme l'Europe de la défense et la taxation des géants du numérique, et des "consultations citoyennes" dans l'UE pour recréer un lien avec les peuples mais aussi marquer des points en vue des élections européennes de 2019.
 
AFP/VNA/CVN
 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.