17/07/2020 23:10
Les activités de fusions-acquisitions (M&A) en Asie du Sud-Est ont ralenti au premier semestre malgré le fait qu'elles aient enregistré la valeur la plus élevée dans l'histoire statistique de Mergermarket Company (depuis 2001). En effet, la pandémie de COVID-19 a interrompu les transactions qui auraient rebondir au deuxième trimestre.
>>Amcham : le Vietnam, toujours un marché attrayant pour les opérations de M&A
>>Accélérer les opérations de fusion-acquisition (M&A) d’entreprises

Le Vietnam se classe deuxième en Asie du Sud-Est en termes de transactions M&A.
Photo : CL/CVN

Selon le rapport des tendances de Mergermarket, les activités de fusions-acquisitions de l’Asie du Sud-Est ont généré 29 milliards de dollars avec 149 transactions au premier trimestre de 2020, en baisse de 12,5% en valeur par rapport à la même période de 2019 (33,1 milliards d'USD et 186 transactions). Cette région représente 11,5% de la valeur totale de l’Asie-Pacifique (250,8 milliards d'USD, 1.734 transactions).

Cependant, les activités M&A ont ralenti au deuxième trimestre (avril et mai) lorsque certains pays ont été gelés en raison de l'épidémie de COVID-19. Il y a eu 63 transactions avec seulement 3,8 milliards d'USD.

Le nombre de transactions de chaque pays à l'étranger a diminué de 61,7% en termes de valeur (5,1 milliards d'USD, 64 transactions) par rapport à la même période de l'an dernier (13,2 milliards, 88 transactions).

Singapour reste le plus grand marché des fusions-acquisitions en termes de valeur transactionnelle, avec 11,9 milliards d'USD dans 41 transactions. Vient ensuite la Thaïlande (11,1 milliards d'USD grâce à 18 transactions), principalement grâce à l'acquisition du groupe thaïlandais CP du détaillant britannique Tesco en Thaïlande et en Malaisie pour une valeur de 10,6 milliards d'USD. Il s'agit de la plus importante transaction en Asie-Pacifique conclue au cours des premiers mois de cette année. Le contrat de transfert sera finalisé au second semestre.

Les produits pharmaceutiques, la santé et les biotechnologies sont en tête de la liste des transactions à l'étranger, avec 2 transactions atteignant environ 5,8 milliards d'USD.

En termes de fusions-acquisitions sur le marché intérieur de l’Asie du Sud-Est,  Singapour est toujours en  tête avec 2,7 milliards d'USD dans 27 transactions après que Grab ait reçu un investissement de 850 millions d'USD d'investisseurs japonais.

Le Vietnam est passé à la deuxième position avec un investissement intérieur total de 872 millions de dollars, principalement grâce aux 651 millions d'USD de Vinhomes, reçus du Groupe KKR.

Mergermarket prévoit que les opérations de fusions-acquisitions au second semestre  pourraient encore être réduites, car les entreprises devront conserver des liquidités plus élevées pour faire face aux conditions économiques incertaines.

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

Kiên Giang voit une augmentation des arrivées touristiques en juillet La province de Kiên Giang (Sud) a accueilli près d'un million de visiteurs en juillet, soit une augmentation de 75,3% par rapport au mois précédent.