04/04/2016 10:36
Marseille, battu à Bastia (2-1), s'est enfoncé encore un peu plus dans la crise, à 6 points de la zone de relégation, tandis que Lyon, vainqueur à Lorient (3-1), est monté sur le podium, le 3 avril à l'issue de la 32e journée de L1.
>>Lyon, première équipe à battre le PSG en Ligue 1 depuis le 15 mars 2015
>>Ligue 1 : Montpellier se redresse, Arribagé abandonne

La joie des Lyonnais après l'un des deux buts d'Alexandre Lacazette, à Lorient le 3 avril au Moustoir. Photo : AFP/VNA/CVN

 Où va l'Olympique de Michel ?

"Nous sommes dans une impasse, je suis triste", a lâché Michel devant la presse. Mais pas question pour lui, comme d'habitude, de démissionner : "Après ce n'est pas de mon ressort, mais de celui du président (Vincent Labrune), de la propriétaire (Margarita Louis-Dreyfus), qui vont mener une analyse".

Le président de l'OM peut-il limoger son entraîneur à six matches de la fin du championnat ? Les indemnités de licenciement sont-elles trop élevées pour un club à la recherche de liquidités ?

Marseille est en tout cas une zone footballistiquement sinistrée. L'OM, qui restait sur l'humiliation subie 5 à 2 au Vélodrome face à Rennes avant la trêve internationale, n'a plus gagné en L1 depuis le 2 février. Le club vit une saison cauchemar depuis la 1er défaite, lors de la 1er journée, à l'issue de laquelle Marcelo Bielsa, qui était aimé des supporters contrairement à Michel, avait démissionné.

Comment attirer de nouveaux investisseurs dans une telle situation ? Comment valoriser des joueurs sur le marché des transferts (Mendy, Batshuayi) ou empêcher des cadres (Mandanda, Lass Diarra) de partir libre en fin de saison ?

Expulsion du Marseillais Romain Alessandrini (3e à droite) lors du match à Bastia, le 3 avril. Photo : AFP/VNA/CVN

Le match à Bastia n'a été qu'un mauvais scénario pour l'OM : but de Karim Rekik contre son camp (1-0, 47e), penalty de Gaël Danic (2-0, 56e), et une réduction du score marseillaise de Michy Batshuayi (2-1, 77e) ternie par l'exclusion de Romain Alessandrini (84e). Et Lass Diara s'est blessé...

Lyon 3e, Lille sourit

Lyon n'a pas gâché l'occasion et a ravi la 3e place à Rennes. L'OL a pourtant dû courir après l'ouverture du score de Majeed Waris (1-0, 36e). C'est Alexandre Lacazette qui d'abord égalisé (1-1, 44e) avant que Rachid Ghezzal ne donne un avantage (2-1, 81e) corsé en fin de match par Lacazette (3-1, 84e).

Le club de Jean-Michel Aulas peut savourer, car avec cette victoire il revient à trois points de Monaco, 2e, stoppé à la surprise générale vendredi soir 1er avril par Bordeaux (2-1). Rennes, qui était monté sur le podium samedi soir 2 avril, est 4e à un point de Lyon et quatre de Monaco. Que c'est serré !

Lille est un peu plus loin au classement, mais vit sur un petit nuage. Le LOSC, qui affrontera le Paris SG en finale de la Coupe de la Ligue, a enchaîné une 4e victoire consécutive en L1 dimanche 3 avril contre Nantes (3-0). Encore 15e fin février, voilà le LOSC désormais 7e, avec 46 points, soit à six unités du podium. Les Dogues peuvent dire merci à Eder, auteur d'un doublé et d'une passe décisive.

Pour Nantes, c'est la dégringolade : 5e le 9 mars, les Canaris payent leur irrégularité (un seul succès sur leur cinq derniers matches de L1) et sont maintenant 10e.

Le milieu de la semaine sera consacré à la Ligue des champions, avec le PSG, déjà sacré champion de France et dernier représentant tricolore en Europe, qui reçoit Manchester City mercredi 6 avril en quart de finale aller.
 
AFP/VNA/CVN



 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Quang Ninh accueille 10 millions de touristes de janvier à septembre Selon le Service provincial du tourisme, au cours des neuf premiers mois de l’année, le nombre de touristes ayant visité Quang Ninh est estimé à plus de 10 millions, dont 3,6 millions de visiteurs étrangers, soit une hausse respective de 25% et de 19% en glissement annuel.