03/02/2020 08:15
Ly Van Dang, de l’ethnie minoritaire Dao, est secrétaire de la cellule du Parti communiste du village de Luc Mùn, province de Tuyên Quang. Non content de faire fortune en récoltant les fruits de son labeur, il met un point d’honneur à aider au développement de l’économie locale.
>>Le Parti pilote le développement socio-économique
>>Le Parti communiste du Vietnam célèbre son 90e anniversaire

Ly Van Dang dans son verger de pamplemoussiers chargés de fruits et prêts à la récolte. 
Luc Mùn est un village rural reculé où habitent la plupart des Dao Thanh Y de la commune de Phuc Ninh, district de Yên Son, province de Tuyên Quang (Nord). Grâce à ses réussites, ses compétences reconnues et son dynamisme, Ly Van Dang a été élu à la tête de l’organisation du Parti communiste de son village. Conscient de sa responsabilité, Dang tient particulièrement à cœur son rôle dans le développement de l’économie locale et dans le travail d’édification du Parti.

Un agriculteur créatif et talentueux

Le modèle de production agricole de sa famille sert d’exemple aux villageois. Lui et sa femme exploitent 4 ha de terres agricoles sur lesquelles sont plantés plus de 500 pamplemoussiers, 700 pommiers cannelle (ou attiers), ainsi que des cannas comestibles (une espèce de balisier produisant du tolomane). Grâce à l’application efficace de nouvelles techniques, l’exploitation de Ly Van Dang engendre chaque année une récolte stable.

"Sur mes terres, j’ai tout essayé pour développer plusieurs modèles de production. J’ai échoué plusieurs fois, mais j’en ai tiré de grandes leçons qui m’ont permis de choisir les meilleures méthodes pour aboutir au résultat actuel", confie le paysan de 37 ans. Les plus de 300 millions de dôngs de bénéfices annuels constituent un revenu de rêve pour un Dao Thanh Y de la région. Fin 2018, Dang a enfin pu quitter sa modeste bâtisse et s’est construit une maison à trois étages.

En particulier, en tant que secrétaire de la cellule du Parti du village de Luc Mùn, Ly Van Dang ne pense pas uniquement à sa famille mais cherche également à dynamiser l’économie locale. Il partage notamment ses expériences et apporte son aide à d’autres familles par le biais de réunions.

Dans les yeux de Trân Van Quyên, également membre de la cellule du Parti communiste de Luc Mùn, le secrétaire Dang est quelqu’un d’assidu et de sérieux. "Sur le plan du travail du Parti, Dang est exemplaire dans toutes les activités et digne d’être à la tête de l’unité. Lors des réunions, il est prêt à partager avec enthousiasme ses expériences afin d’aider les autres membres à faire fortune", partage-t-il. Suivant les pas de Ly Van Dang, Trân Van Quyên exploite 3 ha où s’épanouissent plus de 300 pamplemoussiers Diên et Soi Ha (deux variétés très sucrées, prisées des consommateurs) et 500 pommiers cannelle. Chaque année, il encaisse plus de 200 millions de dôngs de revenu.

La ferme de Ly Van Dang dispose de 4 ha de terres consacrées aux pamplemoussiers, pommiers cannelle et cannas comestibles.

"Grâce à cette culture, j’ai pu sortir de la pauvreté. J’ai récemment construit une maison de deux étages et ma famille a pu s’acheter deux motos. Nos conditions de vie se sont considérablement améliorées", se réjouit Trân Van Quyên.

Un cadre dévoué et compétent

Ly Van Dang est toujours conscient de sa responsabilité au sein du Parti. Membre actif, il excelle dans tous les domaines tels que propagande et mobilisation mais également participation à la Nouvelle ruralité ainsi que développement de l’économie locale afin d’aider les familles à sortir de la pauvreté. En particulier, Dang reste toujours aux côtés des habitants afin de les aider à préserver et promouvoir l’identité culturelle de l’ethnie Dao Thanh Y, mais aussi à abandonner progressivement un certain nombre d’us et coutumes arriérés.

"Parmi les secrétaires des cellules du Parti communiste au niveau du village, Ly Van Dang est un exemple. C’est également un cadre dynamique en termes de réduction de la pauvreté dans son village et dans la commune de Phuc Ninh plus largement", évalue Trân Van Tho, secrétaire adjoint permanent du Comité du Parti de la commune de Phuc Ninh. Ce dernier ajoute que forte de neuf membres, dont la plupart sont des jeunes, la cellule du Parti communiste de Luc Mùn est l’une des plus actives et plus efficaces de la commune. "Elle coopère toujours étroitement avec le Comité du Parti de la commune ainsi qu’avec les autorités communales dans la mise en œuvre des missions de développement socio-économique", souligne-t-il.

"Actuellement, Luc Mùn compte encore dix familles pauvres. Nous sommes déterminés à les faire sortir définitivement de la pauvreté cette année et poursuivons l’édification de la Nouvelle ruralité en vue de créer une nouvelle physionomie pour la localité dans les années à venir", conclut Ly Van Dang.

Texte et photos : Linh Thao - Nam Suong/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Les activités de divertissement nocturne seront rouvertes à Hôi An Un large éventail d'activités culturelles et artistiques dans le cadre du projet "Rue de nuit", lancé par le Centre municipal de la culture, des sports, de la radio et de la télévision de Hôi An dans la province de Quang Nam, a officiellement repris le week-end dernier.