11/07/2021 18:47
Hô Chi Minh-Ville, le plus grand point chaud du COVID-19 au Vietnam, est sur la bonne voie dans la prévention et le contrôle de l’épidémie après deux jours de distanciation sociale imposée dans toute la ville.
>>COVID-19 : 633 nouveaux cas dans le bilan actualisé le 11 juillet à midi
>>COVID-19 : le total porté à 27.863 cas confirmés

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam s’exprime lors de la réunion en ligne avec les responsables de Hô Chi Minh-Ville tenue le 11 juillet.
Photo : VNA/CVN

L’affirmation a été faite dimanche 11 juillet lors d’une réunion en ligne entre le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, qui est également à la tête du Comité de pilotage national pour la prévention et le contrôle du COVID-19, et les responsables de Hô Chi Minh-Ville.

En plus d’intensifier la sensibilisation au respect des réglementations et à la sanction de toute violation, le dirigeant a souligné que le principal objectif après la distanciation sociale consiste à identifier les arrondissements, quartiers et communes sûrs afin de les faire entrer dans une nouvelle normalité dès que possible.

À cette fin, tous les travaux, en particulier les enquêtes et les tests épidémiologiques, doivent être menés rapidement et sûrement.

Tests à domicile

Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam a demandé à la ville d’améliorer la capacité de test et d’effectuer des tests à domicile pour les personnes présentant des symptômes de COVID-19, les personnes âgées et celles souffrant de maladies sous-jacentes.

Les autorités municipales ont également été invitées à prêter plus d’attention aux habitants, en particulier aux pauvres et aux sans-abri, dans le but de ne laisser personne manquer de nourriture.

Le dirigeant a hautement apprécié les efforts de la ville pour assurer l’assainissement de l’environnement, y compris le traitement des déchets médicaux, demandant des efforts supplémentaires pour remédier aux lacunes dans ce domaine.

S’exprimant lors de la réunion, le président du Comité populaire municipal Nguyên Thành Phong a déclaré que le 10 juillet, la mégapole du Sud a enregistré 1.403 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus, principalement dans des sites de quarantaine et des zones confinées.

La ville a mis en service de nouveaux sites de quarantaine concentrée, des hôpitaux pour le traitement du COVID-19, ainsi que des services dédiés au traitement des patients critiques, a-t-il déclaré.

Nguyên Thanh Phong a affirmé que le volume de marchandises dans les supermarchés et les magasins de proximité reste stable.

Depuis le 6 juillet, Hô Chi Minh-Ville a apporté son soutien à 45.000 habitants et a mis en place un programme de soutien d’une valeur de près de 900 milliards de dôngs (39,2 millions d'USD).

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.