24/05/2019 17:37
Un mémorandum sur l’investissement dans une usine de transformation de riz au Vietnam vient d’être signé à Copenhague par des représentants du groupe vietnamien Sao Mai et de la société danoise SKIOLD A/S.
>>Regard rétrospectif sur 30 ans d’exportation vietnamienne de riz
>>Il est nécessaire de développer les chaînes de valeur de riz

Signature d'un mémorandum sur la transformation de riz entre le groupe vietnamien Sao Mai et la société danoise SKIOLD A/S. Photo: TP/CVN

L'usine de transformation de riz, dont le maître d’ouvrage est le groupe Sao Mai, couvrira 20 ha. Sa capacité annuelle prévisionnelle est de 500.000 tonnes de riz pour la première période, de 800.000 tonnes pour la 2e. Une grande partie de sa production sera exportée.

Grâce à des technologies avancées, après transformation, les balles de paddy serviront à fabriquer des engrais organiques et des combustibles; et les brisures alimenteront l’usine d’aliments pour produits aquatiques Sao Mai Super Feed - unité du groupe Sao Mai.

Les provinces d’An Giang, de Dông Thap et de Kiên Giang (delta du Mékong) constitueront des sources importantes de fourniture de riz pour cette usine.

Lasse Hansen, directeur général de SKIOLD A/S, a fait savoir: "Grâce aux millions d’euros investis dans la consultation, la conception et la fourniture de technologies et d’équipements de pointe, cette usine de transformation sera la plus moderne d’Asie du Sud-Est".

CPV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.