09/06/2022 12:14
Des représentants de l'USAID et de la KOICA ont signé mercredi 8 juin à Hanoï leur premier protocole d'accord de coopération pour aider le Vietnam à réduire la pollution, à répondre au changement climatique dans le delta du Mékong et à accélérer la transition vers des énergies propres.
>>L'USAID aide le Vietnam à promouvoir des projets d'énergies renouvelables
>>Assistance technique de la KOICA à la planification de la ville verte

La directrice nationale de l'USAID au Vietnam, Ann Marie Yastishock, et le directeur national de la KOICA, Cho Han Deog, lors de la cérémonie de signature, le 8 juin.
Photo : VGP/CVN

Les signataires étaient la directrice nationale de l'Agence américaine pour le développement international (USAID) au Vietnam, Ann Marie Yastishock, et le directeur national de l'Agence sud-coréenne de coopération internationale (KOICA), Cho Han Deog.

"Les États-Unis sont déterminés à coopérer avec des partenaires mondiaux pour faire face collectivement à la crise climatique, a déclaré la directrice nationale de l'USAID au Vietnam, Ann Marie Yastishock, lors de la cérémonie de signature. Nous sommes heureux de coopérer avec la KOICA pour atteindre notre objectif commun avec le Vietnam d'un avenir respectueux de l'environnement".

L'USAID et la KOICA ont convenu de renforcer l'efficacité de leurs programmes et d'obtenir de meilleurs résultats mesurables pour la population du Vietnam.

Les deux agences sont unanimes à poursuivre des objectifs de développement communs, notamment la réduction du plastique et d'autres types de pollution et l'amélioration de la gestion des déchets solides, l'amélioration de la biodiversité, l'atténuation des émissions du secteur agricole, accroître les stratégies d'adaptation des populations vulnérables dans le delta du Mékong. En outre, elles coopéreront pour accélérer le développement et le déploiement des énergies renouvelables aux niveaux central et urbain.

L'USAID a un certain nombre d'initiatives axées sur la lutte contre le changement climatique et le renforcement de la sécurité et de la protection de l'environnement au Vietnam. Cela comprend le développement des énergies propres, la réduction des émissions de gaz à effet de serre, la protection de l'environnement naturel, y compris les forêts et les espèces menacées, et l'engagement avec les communautés locales sur les problèmes de pollution environnementale, tels que la pollution de l'air, la gestion des déchets et la conservation de l'eau.

L'USAID met actuellement en œuvre 11 projets environnementaux et énergétiques au Vietnam, d'une valeur totale combinée de plus de 160 millions d'USD. 

De son côté, la KOICA s'engage à lutter contre le changement climatique et à promouvoir la croissance verte. Elle tente de résoudre ces problèmes en coopérant avec divers partenaires, notamment des universités, des start-up et des entreprises privées, dans la mesure du possible.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Le tourisme aspire à accueillir cinq millions de visiteurs étrangers en 2022 Selon l'Administration nationale du tourisme du Vietnam (VNAT), au cours des sept premiers mois de l'année, le tourisme national a enregistré un taux de croissance mensuel moyen de 62%.