27/11/2021 10:20
Quang Ninh a connu un développement rapide de ses zones urbaines ces dernières années. L'approbation de son schéma directeur jusqu'en 2030 permettra de faire de cette province septentrionale une ville d'échelon central avant cette date.
>>Quang Ninh favorise les affaires des investisseurs taïwanais
>>Quang Ninh rouvre ses portes aux touristes
>>Associer le développement urbain avec une architecture plus écologique

Un coin de Ha Long d’aujourd’hui vu de la montagne Bài Tho.

Quang Ninh dispose aujourd’hui d’un système urbain assez développé. Des centres urbains à croissance rapide et à grande échelle se développent le long des principaux axes de circulation, concentrés dans les zones côtières, associés au développement des zones touristiques, de services, industriels et portuaires.
La province dispose de 13 centres urbains développés dont une cité urbaine de 1re classe (Ha Long), trois de 2e (Câm Pham, Uông Bi, Mong Cai), deux de 3e (Quang Yên, Dông Triêu), deux de 4e (bourgs de Tiên Yên et Cai Rông) et cinq de 5e (bourgs de Quang Hà, Dâm Hà, Cô Tô, Binh Liêu et Ba Che).

La fusion du district de Hoành Bô avec la ville de Ha Long a contribué à élargir l’espace de développement de la ville mais aussi à intensifier les échanges entre les différentes localités.

Une approche écologique

Dans son processus de planification urbaine, Quang Ninh a mis l’accent notamment sur l’investissement de son système d’infrastructures. Jusqu’à présent, de nombreux ouvrages d’infrastructures importants ont été achevés, contribuant à la connexion synchrone des infrastructures de transport dans la province et la région. Il contribue également à promouvoir le développement socio-économique de l’ensemble de la région. Cependant, il y a encore une différence en termes de vitesse de développement ainsi que d’échelle entre les différentes zones et les régions montagneuses et insulaires restantes peinent à évoluer.

Pour devenir une ville administrée de niveau central avant 2030, la localité s’est fixée des objectifs stratégiques. Selon Nguyên Tuong Van, président du Comité populaire provincial, Quang Ninh se concentre sur le développement écologique des zones urbaines, basé sur les sciences et technologies ainsi que les ressources humaines de haut niveau.

Depuis sa première planification, la province a invité des sociétés consultantes de premier plan telles que McKinsey Group, BCG (États-Unis), Nikken Sekkei et Nippon Koie (Japon) à s’impliquer. L’accent est mis depuis des années sur la connectivité des zones pour promouvoir les points forts de chaque localité de la province et du delta du fleuve Rouge, et de la région économique clé du Nord.

Afin de faire de Quang Ninh une zone urbaine civilisée et moderne, dans son plan d’aménagement urbain jusqu’en 2030, la province a proposé de nouveaux programmes et projets clé : développer des ressources humaines de haute qualité ; accélérer le développement et compléter le système d’infrastructure stratégique synchrone et moderne, assurant la connectivité globale ;  construire une culture riche de l’identité nationale associée à la réduction rapide des écarts entre riches et pauvres et entre zones urbaines et rurales.

Pour se développer, Quang Ninh favorise la venue d’investisseurs stratégiques pour participer à la mise en œuvre de projets clés, créant ainsi une force motrice pour le développement socio-économique.

Une destination stratégique 

L'autoroute Hai Phong - Quang Ninh contribue à améliorer les infrastructures du transport le long de la région littorale du Nord.

Quang Ninh est considérée comme une destination stratégique dans le Nord et un maillon important dans le triangle de croissance économique du Nord de Hanoï - Hai Phong - Quang Ninh.

Ces cinq dernières années, elle a connu une croissance élevée et durable, avec un taux de croissance annuel du produit intérieur brut régional (PIBR) de 10,7%. Le PIBR moyen par habitant a été estimé à 6.700 USD en 2020, soit deux fois plus que la moyenne nationale.

Grâce à ce succès, la province de Quang Ninh a réussi à conserver sa première place au classement national en termes d'Indice de compétitivité provinciale -ICP (Provincial Competitiveness Index) pour la 4e année consécutive. En 2020, pour la 8e année consécutive, la province septentrionale a figuré dans les cinq villes et provinces les plus performantes relevant du ressort central en matière de gestion économique, selon le rapport publié en avril dernier par la Chambre de Commerce et d’Industrie du Vietnam (VCCI) et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

En ce qui concerne l’Indice de satisfaction des services de l’administration publique (SIPAS) 2020, qui évalue la performance des services publics dans 16 domaines pour les 63 provinces et villes du pays du point de vue des citoyens, Quang Ninh a continué à se tenir en tête avec 95,76%.

D’ici jusqu’à 2025, Quang Ninh compte mettre en œuvre trois percées stratégiques. Outre la modernisation des infrastructures socio-économiques et le développement de ressources humaines qualifiées, la province cherche à accélérer la réforme administrative, à améliorer son climat des affaires et de l’investissement, à conserver sa place sur les classements nationaux de l’ICP, de l’indice de réforme de l’administration publique (PAR INDEX), de l’indice de performance de l’administration publique au niveau provincial (PAPI) et de l’indice de satisfaction des services de l’administration publique (SIPAS).

Texte et photos : Thúy Hà - BQN/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Au revoir Diego Chula, un artiste talentueux et un amoureux du Vietnam

Préparer les conditions pour accueillir les touristes étrangers Le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a présidé, le 24 janvier, en ligne et en présentiel, un séminaire sur la feuille de route et les solutions pour accueillir les touristes étrangers, avec 20 points de connexion dans des villes et provinces.