16/03/2018 09:15
En écho à la Journée internationale de la Francophonie, l’Université de Hanoï a organisé le 10 mars une journée spéciale, la 8e du genre. Seize stands ont permis aux amoureux de la langue française de mieux comprendre la diversité culturelle des pays francophones.

>>20 mars : une kyrielle d’activités
>>Célébration dans le delta du Mékong
>>La langue française - notre trait d’union pour agir
 

Les jeunes francophiles sont très enthousiastes de participer aux activités de la Journée de la Francophonie à l’Université de Hanoï.
Photo : Dang Duong/CVN


Hanoï, le 10 mars, à 09h30. Le début d’unejournée qui s’annonce unique pour l’Université de Hanoï. Son stade a été transformé en lieu d’expositions, de rencontres et d’échanges entre le public et les acteurs de la Francophonie au Vietnam intervenant dans les domaines éducatif, culturel, universitaire, et plus largement la coopération pour le développement.

Après la cérémonie d’inauguration, l’ambiance est montée d’un cran lorsque les étudiants se sont lancés dans des danses et l’interprétation de grands tubes de la chanson francophone. Le clou du spectacle ? Un "flashmob" parfaitement synchronisé et mené avec un enthousiasme incroyable et communicatif.    
 
L’animation et l’émotion au rendez-vous
 

Un "flashmob" parfaitement synchronisé et mené avec un enthousiasme incroyable et communicatif.
Photo : Dang Duong/CVN


Au stand de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les visiteurs ont à l’idée l’occasion de mieux comprendre la culture et les particularités des pays membres de la Francophonie. De petits cadeaux ont été offerts à cette occasion.

L’Agence universitaire de la Francophonie a présenté un vaste panel de formations ; et le stand de Campus France, des cursus universitaires dans l’Hexagone.

Un peu plus loin, les visiteurs ont pu goûter des gâteaux confectionnés par des étudiants d’universités francophones.      
   
Depuis quelques années, l’Université Rangsit (Thaïlande) participe à la fête en proposant de nombreux produits gastronomiques emblématiques de ce pays.

Ces derniers temps, l’Université de Hanoï a coopéré avec des entreprises pour mettre au point des programmes de formation adaptés aux besoins du marché de l’emploi. La présence de voyagistes lors de cette journée en est un bon exemple. Les amoureux de la langue française ont ainsi pu découvrir différents métiers du tourisme.   

"Comme vous le savez, la Journée internationale de la Francophonie de cette année est placée sous le thème +Langue française, notre trait d’union pour agir+.  Ce thème suscite des réflexions plurielles : comment faire pour promouvoir notre langue, mais aussi nos savoirs dans l’espace francophone ? Comment faire pour partager les valeurs inépuisables de notre communauté pour agir ensemble, en vue d’un avenir de plus en plus radieux sur notre planète ?", a fait savoir Nguyên Thi Cuc Phuong, directrice adjointe de l’Université de Hanoï. Et de souligner : "Votre présence aujourd’hui, ainsi que votre participation active à diverses activités francophones, témoignent de votre attachement à la Francophonie mais aussi de votre engagement à la promotion de l’enseignement et de l’utilisation du français, dans le contexte de la concurrence acharnée sur le marché du travail".

Trait d’union francophile
 

Les jeunes francophiles sont très enthousiastes de participer aux activités de la Journée de la Francophonie à l’Université de Hanoï.
Photo : Dang Duong/CVN


Selon elle, cette fête constitueé galement un "trait d’union" entre son université et les membres du Groupe des ambassades, délégations et institutions francophones au Vietnam (GADIF), les universités partenaires, mais aussi les entreprises francophones à Hanoï.

"Il convient de rappeler que la langue française est partagée par 274 millions de personnes dans le monde. Elle est la 5e langue la plus parlée au monde et la seule, avec l’anglais, à être présente sur les cinq continents. Le français est la 2e langue la plus apprise dans le monde, avec près de 125 millions d’élèves, la 4e d’Internet, la 3e du monde des affaires et la 2e d’information internationale dans les médias, a informé l’ambassadeur du Maroc au Vietnam, Azzeddine Farhane, vice-président du GADIF. C’est pour cela que cette journée constitue un moment fort de l’identité francophone et uneopportunitéidoine de sensibiliser la jeunesse à l’histoire, la culture et les réussites associées à la langue de Molière".  

"C’est un évènement annuel de l’Université de Hanoï et ce depuis huit ans. Depuis que je suis étudiante dans cette école, je participe à cette journée très animée et vivante. Pour moi, c’est un événement significatif. J’ai appris davantage sur la culture, la gastronomie, le cinéma des pays francophones, notamment de la France, a partagé Lê Ai Diêp, étudiante de 3e année du Département de français de l’Université de Hanoï. Dans le monde, surtout en Europe, il y a beaucoup de gens qui parlent le français. Donc, l’apprendre est aussi une opportunité de trouver un bon emploi".

Pour AzariaSaidi Ally, étudiant congolais de l’Institut francophone international (IFI), à Hanoï, c’est la première fois qu’il participe à un tel événement car c’est sa première année au Vietnam. "Le spectacle de la journée est très animé et je l’apprécie énormément. Ce qui m’a le plus marqué, c’est de voir autant de Vietnamiens parler aussi bien le français", a-t-il confié.

Cette 8e journée de la Francophonie à l’Université de Hanoï est désormais terminée. Tous les amoureux de la langue française se sont donnés rendez-vous pour l’édition prochaine.
 

Quê Anh/CVN
 

Source: CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.