06/07/2021 18:13
Face aux risques de propagation de la pandémie de COVID-19 à Hô Chi Minh-Ville, le Centre pour le développement scientifique et technologique, relevant de l’Union de la jeunesse communiste de Hô Chi Minh-Ville, en coopération avec sa force d’action rapide contre le COVID-19, a lancé et mis en place ses équipes de désinfection mobile, le 6 juillet.
>>COVID-19 : le total s’établit désormais à 21.312 cas confirmés
>>Hô Chi Minh-Ville doit contrôler strictement les entrées et sorties
>>Le PM travaille avec huit localités du Sud sur des mesures de lutte contre la pandémie

Lancement des équipes de désinfection mobile.

Des véhicules de désinfection mobiles procèderont aux pulvérisations de désinfectant pour prévenir le SARS-CoV-2 sur les sites de confinement, les points de prélèvement des échantillons, les points de vaccination, les espaces scolaires, et les établissements où l’examen de fin d’études secondaires 2021 sera organisé.

Chaque véhicule de désinfection est muni des équipements de pulvérisation de désinfectant  nommé anolyte, produit chimique produit par le Centre pour le développement scientifique et technologique.

De début février 2020 à juin 2021, ce centre a fabriqué 277.431 litres d’antiseptique répartis en 6.764 unités pour Hô Chi Minh-Ville et les provinces voisines afin de contribuer à la prévention de la propagation de COVID-19.  L’ anolyte est capable de détruire la plupart des bactéries selon les résultats du test de l'Institut Pasteur de Hô Chi Minh-Ville. 

Dès le lancement de ces troupes motorisées de désinfection mobile, le personnel s'est déplacé sur les sites de confinement et les établissements d’éducation du 8è arrondissement pour procéder à la pulvérisation du désinfectant. 75 véhicules et 100 bénévoles ont été mobilisés pour l’occasion. 

Texte et photo : Quang Châu/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.