04/12/2019 17:43
>>Ouverture en Égypte du Forum sur l'investissement en Afrique 2019
>>Clôture du 32e Sommet de l'Union africaine

L'Union africaine (UA) a souligné mardi 3 décembre la nécessité de lever les obstacles au commerce intra-africain, dans la mesure où moins de 20% des biens produits en Afrique restent actuellement sur le continent. "L'Afrique se trouve dans une position unique, en ce sens qu'elle a accès à un marché inexploité. Les pays africains doivent libérer le commerce intra-africain, qui bénéficiera à toutes leurs économies", a indiqué l'UA. Selon des chiffres fournis par le bloc panafricain, qui compte 55 membres, le commerce intra-africain représente à peine 15% du commerce total de l'Afrique. "Moins de 20 % de la production régionale reste dans la région", a précisé l'UA. Face à la nécessité de remédier à la faiblesse actuelle du commerce sur le continent africain, l'UA a également entamé mardi une réunion de haut niveau visant à stimuler le commerce intra-africain. La réunion, qui se déroule du 3 au 5 décembre au siège de l'UA à Addis-Abeba, la capitale éthiopienne, est placée sous le thème "Fait en Afrique / Acheter en Afrique". Soulignant que le continent africain reste "le continent le moins connecté du monde", l'UA a également déclaré lors de la réunion que les pays africains devraient "se concentrer sur le développement de la connectivité et la construction de relations commerciales". Elle a également mis l'accent sur le potentiel considérable de l'accord portant création de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA), qui a été signé par 54 membres de l'UA en juillet de cette année.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

La grotte de Muong Vi, un cadeau de la nature La grotte de Muong Vi est située dans la commune éponyme, district de Bat Xat, province de Lào Cai, au Nord. Une destination sauvage qui séduit les touristes.