25/04/2020 16:47
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) au Vietnam ont publié une déclaration commune appelant à assurer la vaccination des enfants pendant la pandémie de COVID-19.
>>Des vaccins dès cet automne ou pas avant l'été 2021?

Le Vietnam s'efforce d'améliorer les services de vaccination à travers le pays.
Photo : UNICEF/CVN

La déclaration commune a été publiée à l'occasion de la Semaine mondiale de la vaccination qui se déroule du 24 au 30 avril.

Selon la déclaration commune, avec la pandémie COVID-19 qui attire toute l’attention au Vietnam et dans le monde, l'OMS et l'UNICEF appellent les autorités sanitaires nationales et locales, les familles et les communautés, ainsi que les partenaires au développement et le secteur privé, à intensifier leurs efforts pour que les enfants continuent de bénéficier d'une vaccination essentielle pendant la pandémie, afin de ne pas perdre de terrain dans la lutte contre les maladies évitables par la vaccination.

Les données du monde entier indiquent que plus de 117 millions d'enfants risquent de manquer des vaccins contre la rougeole dans le monde en raison de la pandémie, et le Vietnam ne fait pas exception.

"Nous avons observé dans le pays une diminution de la couverture vaccinale et la survenue de cas de rougeole et de coqueluche au premier trimestre 2020, ont-ils expliqué.

Le Vietnam s'efforce d'améliorer les services de vaccination à travers le pays. Son ministère de la Santé travaille sur la base de preuves scientifiques pour renforcer la confiance et la demande de vaccination parmi les communautés et pour lutter contre la désinformation diffusée en ligne. L'OMS et l'UNICEF s’engagent à continuer de fournir des informations factuelles sur les vaccins aux autorités sanitaires, au public en général et aux parents en particulier afin que chacun puisse prendre des décisions lucides.

Alors que le Vietnam est en voie de réussir à contenir la propagation du COVID-19, la lutte contre cette maladie pourrait se poursuivre pendant des années. Il devrait commencer à planifier la manière dont les services de santé essentiels, y compris la vaccination, peuvent continuer à être fournis à n'importe quel stade de la pandémie.

"Il est temps d'établir un plan pour que la vaccination de routine revienne à la normale tout en garantissant la distanciation sociale et la sécurité des agents de santé et des communautés. Il est également temps de travailler ensemble pour veiller à ce que les enfants qui ont raté les vaccins essentiels au cours des derniers mois soient informés de leur vaccination. Comme nous l'avons appris dans d'autres crises, lorsque les agents de santé atteignent les familles pour vacciner les enfants, c'est également une excellente occasion de participer à d'autres interventions sanitaires clés. L'UNICEF et l'OMS sont prêts à poursuivre notre soutien au gouvernement du Vietnam dans cet effort", ont-ils indiqué dans leur déclaration.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

La Citadelle des Hô se met sur son 31 Afin d’embellir la Citadelle de la dynastie des Hô, nombreuses sont les mesures déployées par son Centre de conservation du patrimoine. Elles donnent des résultats grandement appréciés par les touristes.