31/01/2018 11:11
Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) a lancé mardi 30 janvier à Genève un appel de fonds de 3,6 milliards de dollars afin de fournir une aide humanitaire vitale à 48 millions d'enfants vivant dans 51 pays touchés par des conflits, des catastrophes naturelles et d'autres situations d'urgence en 2018.
>>Les femmes et les enfants sont les premières victimes des violences
>>Le Conseil de sécurité de l'ONU prolonge d'un an l'aide humanitaire transfrontalière en Syrie

Selon l'agence onusienne, 84% des fonds demandés seront affectés à des enfants vivant dans des pays touchés par la violence et les conflits. Dans le monde entier, les besoins humanitaires atteignent des niveaux critiques en raison de violents conflits.

Dans ces situations, les enfants sont particulièrement vulnérables. Certains conflits perdurent depuis des années, comme en Irak, au Nigéria, en République démocratique du Congo, au Soudan du Sud, en Syrie et au Yémen, et ne cessent de gagner en complexité, provoquant de nouvelles vagues de violence, de déplacements et de bouleversements dans la vie des enfants.

"Les enfants ne peuvent attendre qu'un terme soit mis à ces guerres, car ces crises constituent une menace catastrophique pour la survie immédiate et l'avenir à long terme des enfants et des jeunes", alerte Manuel Fontaine, Directeur des programmes d'urgence de l'UNICEF, cité par un communiqué.

Deux garçons attendent de remplir des jerrycans à une source d’eau dans l’est d’Alep, en Syrie. Photo : UNICEF/CVN

"Dans les situations où les conflits et les catastrophes naturelles provoquent l'effondrement des services essentiels, tels que les soins de santé, l'approvisionnement en eau et l'assainissement, les plus vulnérables sont les enfants. Si la communauté internationale ne prend pas des mesures immédiates pour protéger et fournir une aide vitale à ces enfants, un avenir de plus en plus sombre les attend". Selon l'UNICEF, les parties aux conflits font preuve d'un mépris flagrant à l'égard de la vie des enfants.

Les enfants ne sont pas seulement la cible d'attaques directes, ils se voient également nier l'accès à des services élémentaires, tandis que les écoles, les hôpitaux et les infrastructures civiles sont endommagés ou détruits.

Soigner 4,2 millions d'enfants

Dans ces conditions, près de 84% (3,015 milliards de dollars) des fonds de l'appel de 2018 serviront à oeuvrer dans des pays touchés par des crises humanitaires provoquées par la violence et les conflits. La majeure partie de l'appel lancé par l'UNICEF cette année vise ainsi à venir en aide aux enfants et aux familles affectés par le conflit en Syrie, qui entrera bientôt dans sa huitième année. L'UNICEF demande près de 1,3 milliard de dollars afin d'aider 6,9 millions d'enfants syriens qui se trouvent toujours en Syrie ou qui se sont réfugiés dans les pays voisins.

"Environ 117 millions de personnes vivant dans des situations d'urgence n'ont pas accès à une eau salubre. Dans de nombreux pays touchés par des conflits, les enfants meurent davantage des maladies provoquées par une eau insalubre et un piètre assainissement que de l'action directe de la violence", explique Manuel Fontaine.

L'UNICEF, avec ses partenaires et le soutien de ses donateurs, a pour objectif en 2018 de soigner 4,2 millions d'enfants atteints de malnutrition aiguë sévère et de fournir à 35,7 millions de personnes un accès à une eau salubre. L'agence onusienne entend vacciner cette année 10 millions d'enfants contre la rougeole, mais aussi fournir une éducation à 8,9 millions d'enfants une éducation élémentaire formelle et non formelle et d'apporter un soutien psychologique à plus de 3,9 millions d'enfants.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.