04/08/2021 13:04
L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) au Vietnam a lancé mardi 3 août la campagne #KeepingGirlsinthePicture - campagne #ContinuitéPédagogique "Les filles au premier plan", appelant la communauté à partager des histoires encourageant les élèves issus des minorités ethniques, notamment les filles, à poursuivre leurs études après la fin de la pandémie de COVID-19.
>>Dialogue sur la promotion des droits des enfants
>>Renforcement de la sécurité des femmes et des filles dans les lieux publics
>>"Speak Up - Take Action" pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes et des filles

Lors d'un concours de dessin sur les droits de l'enfant à Hô Chi Minh-Villle.
Photo : Thanh Vu/VNA/CVN

Selon l'UNESCO, avec plus de 1,5 milliard d’élèves touchés fortement par la crise, dont plus de 767 millions de filles, la pandémie de COVID-19 a provoqué les fermetures d’école et les perturbations de l’éducation sans précédent.

Un autre défi majeur : lus de 11 millions de filles - du préscolaire à l’enseignement supérieur - n'ont pas pu retourner à l’école en 2020. Ce nombre alarmant menace non seulement des progrès accomplis durant les décennies vers l’égalité des sexes, mais il expose également les filles du monde entier au risque de grossesse, de mariages précoces et forcés et de violence. Pour nombre d’entre elles, l’école est plus qu’un simple élément vers un avenir meilleur, c’est une bouée de sauvetage.

La campagne mondiale #ContinuitéPédagogique "Les filles au premier plan" appelle à préserver les progrès réalisés en matière d’éducation des filles, à assurer la continuité de l’apprentissage des filles pendant la fermeture des écoles et à promouvoir le retour à l’école des filles, en toute sécurité, lorsque les écoles rouvriront. Elle appelle la communauté internationale à unir ses efforts de toute urgence pour garantir leur droit à l’éducation.

Au Vietnam, la campagne est mise en œuvre dans le cadre du projet "We are able (Achieving a better living and education)", déployé par l'UNESCO en collaboration avec le ministère de l'Éducation et de la Formation et le Conseil des affaires ethniques de l'Assemblée nationale, avec le soutien du Groupe CJ de la République de Corée, visant à améliorer l'accès à l'éducation des filles issues des minorités ethniques dans les provinces de Hà Giang au Nord, Ninh Thuân au Centre et Soc Trang au Sud.

L'UNESCO a lancé cette campagne de communication sur les réseaux sociaux en collectant et diffusant des histoires personnelles sur l'importance de l'éducation dans la vie. Les histoires seront partagées et publiées sur la page Facebook du Bureau de l'UNESCO au Vietnam pour diffuser des choses positives à la communauté et s'orienter vers l’objectif "Les filles au premier plan".

VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quang Ninh et Phuket discutent de la reprise du tourisme post-pandémique Une téléconférence s'est tenue le 22 septembre pour discuter de la coopération post-pandémique entre la province vietnamienne de Quang Ninh (Nord) et la ville thaïlandaise de Phuket, en particulier dans la réouverture des marchés touristiques.