18/10/2018 23:14
L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) et ses partenaires de développement ont lancé le projet "Pour un monde sans déchets" à Hanoï le 17 octobre.
>>Territoire, patrimoine et développement durable discutés à Hanoï
>>Royaume-Uni : nouveau plan contre le plastique, insuffisant pour Greenpeace

 
Michael Coroft, représentant en chef du bureau de l'UNESCO à Hanoï (gauche) et Hiroshi Kanazawa, directeur général de Coca-Cola Indochina, signent un accord de coopération. Photo: VNA/CVN

L'événement visait à rassembler des agences des Nations unies, des organisations gouvernementales et non gouvernementales, le secteur privé et des étudiants dans le cadre d'activités collectives visant à réduire les déchets plastiques et solides au Vietnam, principalement au sein des sites touristiques, les sites du patrimoine mondial et les communautés côtières.

Le représentant en chef du bureau de l'UNESCO à Hanoï, Michael Croft, a mis en exergue les approches créatives permettant de traiter les problèmes d'environnement, en particulier la création d'œuvres d'art à partir de déchets pour modifier les comportements en matière d'environnement.

Hiroshi Kanazawa, directeur général de Coca-Cola Indochina, a déclaré que début 2018 Coca Cola annonçait la campagne mondiale "Un monde sans déchets" visant à collecter et recycler toutes les canettes et bouteilles vendues dans le monde d'ici 2030.

Coca-Cola s'est également associé au British Council dans le cadre d'un programme permettant l'accès à une eau propre à Ekocenter dans tout le pays en deux ans et visant à sensibiliser le public à l'environnement et à la gestion des déchets.

Nguyên Anh Tuân, secrétaire permanent du Comité central de l'Union de la jeunesse communiste Hô Chi Minh, a déclaré que le comité avait organisé des activités spécifiques pour sensibiliser les jeunes à la protection de l'environnement, y compris la campagne "Nettoyons la mer" attirant des dizaines de milliers de jeunes ainsi que contribuer à atténuer la pollution par les déchets sur les plages du Vietnam.

L’UNESCO et Coca-Cola annonceront une remise de prix de l’art du recyclage afin de rechercher des idées créatives parmi les jeunes de 15 ans et plus concernant l’utilisation de matériaux recyclés. Ils offriront également une aide financière de 100 millions de dongs (4.300 dollars) pour concrétiser les meilleures idées.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.