04/01/2021 16:16
L’Accord de libre-échange entre le Royaume-Uni et le Vietnam (UKVFTA), effectif le premier janvier 2021, devrait donner un plus grand élan au développement économique et à l’intégration internationale du Vietnam, ont estimé plusieurs experts.
>>Application temporaire de l'accord de libre-échange Vietnam – Royaume-Uni
>>L’UKVFTA marque un nouveau tournant dans le partenariat stratégique bilatéral

Des consommateurs britanniques espèrent accéder à des produits de fabrication vietnamienne tels que téléphones portables, vêtements, chaussures... Photo : VNA/CVN

Le président de l’Association des entreprises britanniques au Vietnam (Britcham), Kenneth Atkinson, a déclaré que le pacte offrirait des opportunités pour accroître le commerce et créer des emplois, ainsi que promouvoir la croissance économique pour les deux pays.

Avec l’élimination de 65% des droits de douane dès son entrée en vigueur, un chiffre qui passera à 99% au cours des six à sept prochaines années, l’UKVFTA apportera de nombreux avantages pratiques aux entreprises britanniques exportant des machines, des produits pharmaceutiques et chimiques, et des spiritueux a-t-il ajouté.

Parallèlement, la réduction des barrières juridiques, l’atténuation des procédures administratives ou la garantie de la protection des indications géographiques et l’ouverture du marché des services, des marchés publics au secteur privé sont les attentes de la plupart des entreprises des deux pays, a-t-il ajouté.

L’UKVFTA contribuera pour l’essentiel à garantir la mise en œuvre des règles et des engagements convenus à la fois par les entreprises et par le gouvernement des deux pays, a-t-il déclaré.

L’accord contribuera également à renforcer les activités commerciales de plus de 3.000 entreprises britanniques qui exportent des marchandises au Vietnam, ainsi qu’à satisfaire la demande de milliers de consommateurs au Royaume-Uni qui espèrent accéder à des produits tels que téléphones portables, vêtements et chaussures fabriqués au Vietnam, a-t-il indiqué.

D’autre part, le Vietnam se concentre sur le développement du secteur des énergies renouvelables et durables, de sorte qu’avec l’UKVFTA, l’énergie éolienne et solaire sera une priorité de la coopération bilatérale, a-t-il ajouté.

Selon les experts, tous les produits vietnamiens expédiés vers le Royaume-Uni représentent actuellement moins de 1% de la valeur totale des importations du Royaume-Uni, qui s’élève chaque année à près de 700 milliards de dollars.

L’entrée en vigueur dès les premiers jours de 2021 du traité devrait donc pousser l’économie vietnamienne à réaliser de grandes avancées et des pas importants sur le chemin de l’intégration internationale.

Le Royaume-Uni est le 3e partenaire commercial du Vietnam en Europe. Au cours de la période 2011-2019, les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté en moyenne de 12,1%/an.

En 2019, le commerce bilatéral s’était chiffré à 6,6 milliards de dollars, dont 5,8 milliards d’exportations vietnamiennes.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La forte vitalité du chant alterné

Cat Bà s’oriente vers le tourisme vert et durable Située à 45 km au large de la ville de Hai Phong (Nord), l’île de Cat Bà est une destination attrayante qui occupe une place particulièrement importante dans la Stratégie de développement touristique de la ville, et du Vietnam en général. Possédant de grands potentiels, Cat Bà veut devenir une destination touristique verte de classe mondiale.