23/04/2019 09:21
Nouveau départ ou saut risqué dans l'inconnu: l'Ukraine est entrée lundi 22 avril dans une nouvelle ère après la victoire du comédien Volodymyr Zelensky à la présidentielle de ce pays épuisé par la corruption, les difficultés économiques et une guerre meurtrière.
>>Ukraine: le triomphe du comédien Zelensky
>>Ukraine: le comédien Zelensky aux portes du pouvoir
>>L'Ukraine va renforcer la sécurité lors du second tour de l'élection présidentielle

Volodymyr Zelensky célèbre son élection à la présidence de l'Ukraine, à Kiev le 21 avril. Photo: AFP/VNA/CVN

Faisant fi des doutes sur sa capacité à gouverner sans expérience politique et des critiques sur le flou de son programme, l'acteur et humoriste de 41 ans a été élu, selon les résultats quasi définitifs publiés lundi, avec 73,2% des voix contre 24,5% pour le sortant Petro Porochenko. Fort de ce soutien écrasant, félicité par les dirigeants étrangers du monde entier, y compris par téléphone par Donald Trump et Emmanuel Macron, le sixième et plus jeune président de l'Ukraine indépendante est vu pour l'instant par bien des électeurs, et même à demi-mots par la Russie, comme une chance de repartir sur de nouvelles bases.

Mais sans programme précis au delà de sa volonté de "casser le système" sans dévier du cap pro-occidental pris en 2014, sans majorité parlementaire, le futur s'annonce difficile pour celui qui sera investi d'ici début juin président après avoir joué dans une série télévisée le rôle d'un professeur d'histoire élu... président, dont l'image de simplicité et de droiture lui a fortement bénéficié. Symbole d'un dénouement inimaginable il y a quelques semaines, plusieurs milliers de partisans du président sortant se sont retrouvés lundi soir devant son administration dans le centre de Kiev pour un hommage très ému au chef de l'État sortant, chantant l'hymne national et scandant "merci".

"Nous ne laisserons pas passer d'erreurs", a averti M. Porochenko qui s'est offert un bain de foule, promettant de gagner les législatives prévues en l'état le 27 octobre et la prochaine présidentielle, en 2024. Une telle scène est inédite en Ukraine, où les transitions démocratiques n'ont pas toujours été évidentes avec deux révolutions en moins de trois décennies d'indépendance. Les observateurs de l'OSCE ont salué un vote "pluraliste" et respectant "les libertés fondamentales", appelant à un transfert du pouvoir sans accroc. Dans un message commun, le président du Conseil européen Donald Tusk et le président de la Commission, Jean-Claude Juncker, ont souligné "le fort attachement à la démocratie et à l'État de droit que le peuple d'Ukraine a démontré tout au long du processus électoral".

AFP/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Le tourisme sur l'île de Phu Quy connaît un bel essor Le district de Phu Quy, dans la province de Binh Thuân au Centre, dispose d'un fort potentiel dans le développement de l'économie maritime, notamment le tourisme, grâce à ses conditions naturelles favorables et à ses paysages magnifiques.