09/09/2015 15:41
Le groupe aérien Lufthansa a annoncé le 8 septembre que l'actuel mouvement de grève de ses pilotes allait conduire à l'annulation de 1.000 vols court et moyen-courriers le 9 septembre.
>>Lufthansa pourrait faire des tests médicaux surprise sur ses pilotes

Des avions de la compagnie Lufthansa restent sur le tarmac de l'aéroport de Munich, en Allemagne, le 8 septembre. Photo : AFP/VNA/CVN

Une procédure en référé, intentée par le géant de l'aérien devant un tribunal de Francfort pour contrer le mouvement social du 9 septembre, a par ailleurs échoué, la juridiction estimant que l'appel à la grève du syndicat des pilotes Cockpit était conforme au droit.

Selon Lufthansa, plus de 500 vols de la compagnie seront assurés mercredi 9 septembre malgré le mouvement social. Les autres compagnies du groupe, à savoir Germanwings, Swiss et Austrian Airlines, ne seront pas touchées.

Environ la moitié des vols long-courriers de la compagnie Lufthansa étaient déjà annulés mardi 8 septembre, soit 84 liaisons, dans le cadre de cette grève à l'appel de Cockpit, dont c'est le 13e arrêt de travail depuis avril 2014, certains ayant duré plusieurs jours.

Sur fond de négociations très tendues, le syndicat a appelé à la grève à répétition, notamment pendant les mois d'hiver 2014-2015. Les derniers arrêts de travail remontent à mars dernier. Après le crash d'un avion de Germanwings, dans les Alpes françaises fin mars, Cockpit avait suspendu ses grèves, et les négociations avec la direction avaient repris ces derniers mois, sans résultat.

Dans un communiqué, Lufthansa constate qu'il n'est "à l'heure actuelle pas possible de mener des négociations constructives" avec Cockpit.
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Binh Thuân vise un tourisme durable En plus de déployer des mesures pour diversifier ses services touristiques, améliorer la qualité et promouvoir son image, la province de Binh Thuân (Centre) se concentre sur le renforcement de la coopération et de la connectivité dans le tourisme.