28/01/2021 17:54
L'UEFA  "a répété son engagement d'organiser l'Euro-2020 dans 12 villes" comme prévu, et se fixe début avril comme date limite pour décider de la capacité de chaque stade, a-t-elle annoncé mercredi 27 janvier.
>>Euro-2020 : encore un an de chantier pour les équipes, les villes et les fans
>>L'UEFA annonce que l'Euro reporté restera l'Euro-2020... avant de se rétracter

Le trophée de l'Euro de football et le nom des douze villes, prévues pour accueillir la compétition, sont dévoilés à l'occasion de la présentation du logo de Budapest, le 16 novembre 2016.
Photo : AFP/VNA/CVN

"L'UEFA s'est engagée à recevoir l'Euro-2020 dans 12 villes comme prévu à l'origine", a expliqué dans un communiqué son président, Aleksander Ceferin, à l'issue d'une rencontre avec les représentants des cités hôtes du tournoi, décalé l'été dernier à cause de la pandémie et reporté au 11 juin au 11 juillet.

Le dirigeant slovène s'est dit "optimiste" sur le fait que "les choses devraient être très différentes à propos du virus à mesure que nous nous approcherons du tournoi, et il est important que nous donnions aux villes hôtes et aux gouvernements autant de temps que possible pour se faire une idée précise de ce qu'il sera possible de faire en juin et juillet".

Les supporters sont une "part importante" de "ce qui rend le football spécial", et "nous devons nous donner les meilleures chances de leur permettre de revenir au stade", a-t-il ajouté.

"Toutes les parties admettent une nécessaire flexibilité autour des décisions à prendre pour le tournoi" face aux "différents défis et circonstances que chaque ville" rencontrera en ces temps de pandémie, a précisé le gouvernement du football européen dans un communiqué.

La "+deadline+ pour présenter les plans afin de recevoir les fans a été reculée à début avril", est-il précisé.

L'UEFA a déjà planché sur quatre options, ville par ville, en fonction de la situation sanitaire : un stade plein, de 50 à 100% de la capacité avec des mesures sanitaires, de 20 à 30% avec des mesures sanitaires, et jusqu'à huis clos, la quatrième option.

La semaine dernière, le très influent patron du Bayern Munich (une des villes hôtes), Karl-Heinz Rummenigge, affirmait que l'UEFA envisageait d'organiser l'Euro-2020 dans un seul pays.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.