21/03/2020 15:26
L'UEFA s'est reprise : après avoir annoncé vendredi 20 mars que l'Euro, reporté à l'été 2021 en raison du nouveau coronavirus, conserverait officiellement son appellation d'Euro-2020, l'instance a finalement annoncé qu'"aucune décision n'avait été prise".
>>COVID-19 : un report de l'Euro-2020, éventualité risquée
>>Euro-2020 : à J-100, où en sont les favoris et leurs stars ?
>>Euro-2020 : l'avion, incontournable mode de transport des footballeurs

Les nouvelles dates de l'Euro sont connues... mais son nom reste incertain.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Bien qu'il soit désormais programmé du 11 juin au 11 juillet 2021, l'Euro continuera à être désigné comme Euro-2020", avait d'abord indiqué l'UEFA sur son compte Twitter au sujet de la compétition, initialement programmée du 12 juin au 12 juillet 2020 et repoussée d'un an en raison de la pandémie de coronavirus.

"Avec nos excuses pour l'erreur précédente, nous voulons préciser qu'aucune décision n'a été prise concernant le nom de l'Euro qui se tiendra en 2021", a finalement précisé l'UEFA en début de soirée, toujours sur Twitter. "Le tweet précédent a été envoyé par erreur", a-t-elle ajouté.

Devenu inévitable face à une pandémie qui paralyse le sport dans le monde entier, le report de l'Euro-2020 a été annoncé mardi par l'UEFA.

La 16e édition du Championnat d'Europe des nations était en principe programmée à partir du 12 juin prochain dans 12 villes, avec un coup d'envoi à Rome, en Italie, l'un des pays les plus touchés au monde par le coronavirus.

Dans le même temps, la Confédération d'Amérique latine (Conmebol) a également annoncé le report aux mêmes dates en 2021 de la Copa America.

Grâce au report de l'Euro, l'UEFA espère d'ici l'été permettre l'achèvement de la saison en cours, à savoir les championnats nationaux, la Ligue des champions et la Ligue Europa.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

La pagode Bút Tháp, chef-d’œuvre d’architecture Dans le petit village de Dinh Tô, à 25 km au nord-est de Hanoï, se trouve un des plus vieux lieux de culte bouddhiste du Vietnam : la pagode Bút Tháp, littéralement la pagode de la Tour du pinceau. Véritable bijou architectural, sa visite s’impose.