27/05/2011 02:31
L'Union européenne (UE) est fière d'être un partenaire stratégique du Vietnam dans le commerce, l'investissement, l'économie, les politiques et la culture.
C'est ce qu'a fait savoir Jean Jacques Bouflet, conseiller ministériel, chef de la section de l'économie et du commerce de la Délégation de l'Union européenne au Vietnam, lors d'un point de presse sur la publication du "Livre Vert" tenu le 26 mai à Hanoi.

Le "Livre Vert" est un imprimé publié annuellement, réalisé par les conseillers commerciaux des pays membres de l'UE. Pour l'édition 2011, il brosse un bilan de la situation économique au Vietnam en 2010 et au 1er trimestre 2011, présente les programmes spéciaux sur les secteurs clés du pays, dont le textile-habillement, les produits aquatiques, les communications, les technologies de l'information, l'énergie, l'immobilier.

Lors de ce livre, les conseillers commerciaux européens ont estimé que l'économie vietnamienne s'était développée l'an dernier assez bien en dépit des fluctuations mondiales. La croissance a dépassé les objectifs annuels en basant sur le chiffre d'affaires des exportations et la valeur de la production industrielle. "Le gouvernement vietnamien est bien apprécié pour ses actions résolues en 2009 et début 2010 afin de minimiser les impacts de la crise économique mondiale. Cependant, cela a influencé nettement sur les questions macroéconomiques", a estimé Jean-Jacques Bouflet. Il a ajouté que la croissance de l'économie vietnamienne a atteint un seuil ce qui nécessite pour le gouvernement de mettre en oeuvre des politiques de soutien commercial.

D'après les conseillers commerciaux européens, l'UE est toujours un partenaire stratégique du Vietnam dans tous les secteurs. Les échanges commerciaux entre l'UE et le Vietnam ont connu l'an dernier une croissance notable. L'UE est le 2e importateur de prêt-à-porter vietnamien et le 2e débouché d'exportation du Vietnam.

"Les relations d'investissement avec l'UE ont contribué activement à limiter les influences négatives de la crise mondiale sur l'économie vietnamienne", a partagé Jean-Jacques Bouflet. Toujours selon lui, lorsque le Vietnam connaissait en 2010 un recul net de l'investissement direct étranger (-17,8% par rapport à l'an précédent), les bailleurs de fonds européens s'étaient engagés sur 2,25 milliards de dollars pour le Vietnam représentant plus de 12% du total.

"J'espère que le Livre Vert deviendra une référence pour les planificateurs et gestionnaires du Vietnam, les investisseurs étrangers qui s'intéressent au marché vietnamien", a-t-il dit.

Quê Anh/CVN
27/5/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.