01/04/2019 16:36
"L'Union européenne rejette la décision de Donald Trump portant reconnaissance officielle de la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan en Syrie", a souligné dimanche 31 mars la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, en marge de la 30e session du Sommet arabe qui se tient dans la capitale tunisienne.
>>Trump signe un décret reconnaissant la souveraineté d'Israël sur le plateau du Golan
>>Golan: réouverture du passage entre la Syrie et une zone sous contrôle israélien

Une vue du bourg de Majdal Shams sur le plateau du Golan, occupée par Israël. Photo: AFP/VNA/CVN

D'après la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, "l'UE (Union européenne) œuvre à parvenir à une solution politique de la crise conformément aux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU".

"Une solution politique serait la seule issue pacifique pour mettre fin au conflit en Syrie et assurer les intérêts de toutes les parties", a dit Federica Mogherini. Pour ce qui est du Yémen, Federica Mogherini a rassuré que "toutes les parties ont convenu de la nécessité de soutenir ce pays non seulement au plan humanitaire mais également l'aider à mettre en œuvre l'accord de Stockholm pour sortir ce pays de sa crise".

Et d'évoquer la crise libyenne, elle a mis en exergue l'impérative d'"assurer l'unité nationale de la Libye et de ses institutions (...) ce qui ouvre la voie à l'organisation d'élections crédibles" tout en rappelant la toute récente réunion tenue, la veille du Sommet de Tunis, rassemblant des représentants des Nations unies, l'UE, l'Union africaine et la Ligue arabe afin de trouver un terrain d'entente entre les différents protagonistes libyens.

La veille du Sommet arabe, Federica Mogherini avait assisté, à Tunis, à une importante réunion du Quartet en charge du dossier libyen aux côtés du secrétaire général de la Ligue des États arabes, Ahmed Abou al-Ghaith, le président de la commission de l'Union africaine (UA), Moussa Faki Mahamat, le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d'entente nationale Fayez Sarraj et le représentant spécial du secrétaire général de l'ONU, chef de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (MANUL), Ghassan Salamé.

La réunion précède la conférence nationale devant avoir lieu en Libye, du 14 au 16 avril prochain. Évoquant le dossier libyen, Federica Mogherini a réitéré aux chefs et leaders arabes la détermination de l'Union européenne d'accompagner le processus engagé en Libye: "il y a ces derniers mois un intérêt et une nouvelle énergie au sein de la société libyenne qui illustre une volonté d'asseoir un Etat qui fonctionne normalement", a-t-elle assuré.

À noter dans ce cadre, que l'UE a appuyé politiquement, diplomatiquement et financièrement le travail qu'accomplit par les Nations unies en Libye: l'Europe "a fait état d'aides diverses à la Libye d'un montant global de près de 500 millions euros destinés à fournir les services essentiels au peuple libyen", toujours selon la responsable de l'UE.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès

Les entreprises œuvrent pour le développement durable du tourisme Selon l’Administration nationale du tourisme du Vietnam, au cours de ces deux dernières décennies, un développement impressionnant du secteur touristique national a été constaté.