22/05/2018 15:55
Les exportations de crevettes vietnamiennes ont atteint en mars 2018 environ 302,4 millions de dollars, soit une hausse de 25,8% en glissement annuel. Ainsi, les exportations de crevettes du premier trimestre se sont élevées à 742,9 millions de dollars (+20,2%).
>>De nouvelles opportunités pour les exportations de crevettes vers l’UE
>>Crevettes: de belles opportunités d'exportation en Australie

L’Union européenne est toujours le premier marché importateur de crevettes vietnamiennes. Photo: Danh Lam/VNA/CVN

Selon l’Association des exportateurs et des producteurs de produits aquatiques du Vietnam, l’Union européenne (UE) est toujours le premier marché importateur de crevettes vietnamiennes, en occupant 18,2% des exportations totales. Durant les trois premiers mois de l’année, les exportations de crevettes vietnamiennes vers le marché européen se sont élevées à 134, 9 millions de dollars (+13,5%).

C’est un progrès considérable dans le contexte où le secteur halieutique vietnamien est affecté par le "carton jaune" émis par la Commission européenne en raison de sa lutte insuffisante contre la pêche illégale. Par ailleurs, l’UE a refusé des crevettes en provenance de l’Inde, premier concurrent du Vietnam, pour cause de traces d’antibiotiques, créant une situation avantageuse pour les crevettes vietnamiennes.

En outre, le Vietnam profite du Système généralisé des préférences (SPG) de l’UE qui ne s’applique pas encore aux produits aquacoles en provenance de la Thaïlande et de la Chine. Dans les temps à venir, il est important, selon le ministère de l’Industrie et du Commerce, que les producteurs vietnamiens de crevettes sachent bénéficier des avantages offerts par l’accord de libre-échange Vietnam - UE qui entrera bientôt en vigueur.
 
NDEL/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Binh Thuân développe ses potentiels en tourisme maritime Possédant un littoral de près de 200 km et de beaux paysages tels que le ruisseau Tiên, la montagne de Tà Cu, la tour Po Sah Inu, le phare Kê Gà, l’île de Phú Quy, le cap de Yên, les villages de pêcheurs,… la province de Binh Thuân (Centre) est dotée d'un potentiel immense pour développer un tourisme côtier.