22/02/2019 14:57
La Mission d'assistance des Nations unies pour l'Irak (MANUI) a annoncé jeudi 21 février que l'Union européenne (UE) avait offert 50 millions d'euros (56 millions de dollars américains) à l'Irak pour aider à la stabilisation et à la reconstruction de Mossoul.
>>Irak: la représentante spéciale de l'ONU se dit préoccupée par l'impasse politique
>>Irak: première pierre pour la reconstruction de la célèbre mosquée de Mossoul

Vue de la vieille ville de Mossoul, ravagée par la guerre, le 9 juillet 2017.
Photo: AFP/VNA/CVN

Une délégation conjointe de l'UE et de l'ONU, qui comprenait notamment Christos Stylianides, Commissaire européen à l'aide humanitaire, Alexander De Croo, vice-Premier ministre belge et ministre des Finances, et Marta Ruedas, représentante spéciale adjointe du Secrétaire général de l'ONU à la MANUI, a annoncé cette aide financière au cours d'une visite à Mossoul, la capitale de la province septentrionale de Ninive.

L'UE injectera 30 millions d'euros dans les programmes d'aide humanitaire à l'Irak en 2019, tandis que 20 autres millions d'euros serviront à financer des projets de développement susceptibles de contribuer à la reconstruction du patrimoine culturel du pays, ainsi qu'à la création d'emplois et d'opportunités pour les jeunes les plus vulnérables, a indiqué la MANUI.

"Le groupe État islamique a été vaincu sur le champ de bataille, mais nous devons continuer à lutter contre son idéologie empoisonnée. Nous devons nous attaquer aux causes profondes de ce conflit et répondre aux besoins élémentaires de tous les Irakiens affectés. Sans quoi, nous risquons de gagner la guerre mais de perdre la paix", a déclaré M. Stylianides.

Les conséquences du conflit contre les militants de l'État islamique (EI) continuent à affecter l'Irak après plusieurs mois de violents combats pour déloger le groupe terroriste de ses bastions dans le nord et l'ouest du pays. "On estime que 5,5 millions de personnes ont besoin d'une aide médicale, et que 2,6 millions d'enfants ont besoin d'un accès à l'éducation", a notamment indiqué la MANUI. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam