05/04/2018 08:36
L'Union européenne (UE) ne soutient pas les mesures contraires aux règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), a déclaré mercredi 4 avril à la presse Daniel Rosario, porte-parole de la Commission européenne, au sujet de la liste de marchandises chinoises auxquelles Washington entend imposer 25% de taxes supplémentaires en vertu d'une enquête au titre de l'article 301 de la loi commerciale des États-Unis.
>>La Chine et l'Union européenne doivent défendre une économie mondiale ouverte
>>La Russie attaque l'UE devant l'OMC pour sa taxe "énergétique"

Daniel Rosario, porte-parole de la Commission européenne.
Photo : CE/CVN

"Nous appelons les parties concernées à veiller à ce que leurs actions commerciales respectent les règles de l'OMC. Nous analyserons la compatibilité de ces mesures avec les règles de l'OMC", a expliqué M. Rosario sur la liste.

D'après le porte-parole, l'UE a pris note de cette décision américaine et suit de près l'enquête lancée en août 2017. M. Rosario a également souligné l'importance du rôle de l'OMC dans la gestion des différends commerciaux.

"Ce qu'il faut souligner, c'est que l'UE considère que les mesures devraient toujours êtres prises dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce, qui fournit de nombreux outils pour gérer efficacement les différends commerciaux", a-t-il expliqué.

La Chine a fermement condamné ladite liste, qui touche l'industrie aérospatiale, les technologies de l'information et de la communication, la robotique et les machines, et vise environ 1.300 produits chinois.

"La Chine s'oppose fermement à l'enquête injustifiée menée au titre de l'article 301 de la loi commerciale américaine ainsi qu'à la liste de produits proposée et à l'augmentation des droits de douane basée sur cette enquête", a déclaré l'ambassade de Chine dans un communiqué, peu après que Washington a dévoilé cette liste. Pour la Chine, l'enquête est une initiative unilatérale qui viole les règles de l'OMC.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le tourisme intérieur du Vietnam devrait se redresser après le COVID-19 La résurgence du COVID-19 au Vietnam a mis de nombreux prestataires touristiques sous pression alors qu'ils essayaient de maintenir leurs entreprises à flot. Cependant, maintenant que la pandémie s’apaise, ils ont des conditions favorables pour ramener leurs affaires à la normale.