12/11/2019 09:57
>>L'UE joue son va-tout pour sauver l'accord nucléaire avec l'Iran
>>L'UE va officialiser son entité pour commercer avec l'Iran
>>L'Iran et l'UE réaffirment leur adhésion à l'accord sur le nucléaire iranien

Les ministres des Affaires étrangères de France, d'Allemagne et du Royaume-Uni, ainsi que la haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, ont déclaré lundi soir 11 novembre qu'ils étaient "extrêmement préoccupés" par les nouvelles annonces selon lesquelles l'Iran reprenait ses activités d'enrichissement d'uranium sur le site de Fordow. Cette reprise d'activité a été confirmée par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) dans son rapport du 11 novembre, ont-ils déclaré dans un communiqué. Les puissances européennes ont déclaré dans ce communiqué que cette action de l'Iran était en contradiction avec les dispositions claires du Plan d'action global conjoint (Joint Comprehensive Plan of Action - JCPOA) sur le site de Fordow, et qu'elle présentait des conséquences potentiellement graves en termes de prolifération. Cela constitue une accélération déplorable du désengagement de l'Iran par rapport à ses obligations au titre du JCPOA, également connu sous le nom d'Accord sur le nucléaire iranien, met en garde le communiqué. Les puissances européennes ont déclaré qu'elles appelaient l'Iran à revenir sur toutes les mesures contraires au JCPOA, y compris le dépassement du stock maximum d'uranium faiblement enrichi autorisé et le dépassement du taux d'enrichissement autorisé, ajoutant que l'AIEA avait confirmé dans ses nouveaux rapports que l'Iran appliquait toutes ces mesures. Les puissances européennes ont appelé l'Iran à coopérer pleinement avec l'AIEA dans le cadre du JCPOA et en accord avec toutes ses obligations nucléaires.

Xinhua/VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Agrotourisme en plein essor à Dà Lat Quelque 6,2 millions de touristes ont visité Dà Lat, dans les hauts plateaux du Centre, au cours des 11 derniers mois dont 500.000 en novembre.