26/04/2019 18:17
>>L'ONU appelle au renforcement de la sûreté pour faire échec à la menace du terrorisme nucléaire
>>L'Iran va organiser une conférence sur le désarmement nucléaire

L'Union européenne (UE) et les Nations unies (ONU) ont lancé jeudi 25 avril un projet conjoint visant à prévenir le terrorisme nucléaire à travers la promotion de la ratification universelle et la mise en œuvre effective de la Convention internationale pour la répression des Actes du Terrorisme nucléarie (CIRATN). Lors de la cérémonie d'ouverture du lancement du projet, Vladimir Voronkov, chef du Bureau de l'ONU pour la lutte contre le terrorisme, a déclaré que "le risque de l'accès des terroristes aux matériaux nucléaires et radiologiques est une grande menace à l'humanité et à la paix et la sécurité internationales", tout en soulignant que malheureusement, ce risque existe. Pedro Serrano, secrétaire général adjoint pour la politique de sécurité et de défense commune de l'UE, a pour sa part noté que la communauté internationale doit rester unie pour prévenir la menace du terrorisme nucléaire. Selon un communiqué de presse, le projet conjoint témoigne de l'engagement partagé par l'OUN et l'UE pour relever le défi. En 2018, le Conseil européen a adopté une décision qui alloue un total de 5 millions d'euros pour financer ce projet. Ratifiée par 115 États à ce jour, la CIRATN, adoptée par la 59e assemblée générale de l'ONU le 13 avril 2005, vise à prévenir le terrorisme nucléaire et poursuivre en justice les auteurs de tels actes.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le bánh chưng gù, une spécialité des Tày dans le district de Van Bàn

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.