09/10/2020 16:14

>>Trump à l'hôpital, nombreux cas de COVID-19 chez les républicains
>>Six mois de pandémie : quelques certitudes, pas mal de doutes, beaucoup d'inconnues
>>Washington a investi 9 milliards d'USD dans les vaccins contre le COVID-19

La Commission européenne a signé jeudi 8 octobre un contrat-cadre d'achat commun avec la société pharmaceutique américaine Gilead pour la fourniture de 500.000 traitements de Remdesivir. Cette signature fait suite à un précédent contrat avec Gilead portant sur la fourniture de 33.380 traitements de Veklury, la marque du Remdesivir, qui sont distribués dans l'Union européenne (UE) et au Royaume-Uni depuis le mois d'août. Un communiqué de presse publié par la Commission ne mentionnait pas le prix, mais précisait que le contrat était financé par l'instrument de soutien d'urgence (ISE) de la Commission, pour un montant total de 70 millions d'euros (82,2 millions de dollars américains). Outre les 27 pays de l'UE, l'accord de passation de marché concerne la Norvège, l'Islande, le Royaume-Uni, ainsi que les six partenaires de l'UE dans les Balkans occidentaux. Selon le communiqué, les participants peuvent désormais passer leurs commandes directement auprès de Veklury. "Nous sommes toujours plus forts ensemble, et c'est la solidarité européenne qui s'exprime dans l'action contre le COVID-19", a déclaré Stella Kyriakides, commissaire européenne chargée de la santé et de la sécurité alimentaire. Le Veklury est, à ce stade, le seul médicament bénéficiant d'une autorisation de mise sur le marché conditionnelle dans l'UE pour le traitement des patients atteints du COVID-19 ayant besoin d'un apport en oxygène.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Ambiance "électropicale" dédiée aux jeunes francophones

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.