24/10/2019 15:02
L’Union européenne (UE) est appelée à renforcer sa présence régionale par le biais d’activités de commerce, de maintien de la sécurité et de la sûreté de la navigation en Mer Orientale / Mer de Chine méridionale qui représente une artère maritime vitale pour le commerce international, a-t-on appris mardi 22 octobre d’un colloque à Bruxelles, en Belgique.

>>L'ASEAN et la Chine discutent de la mise en œuvre du DOC
>>Le Vietnam dispose de preuves tangibles sur sa souveraineté en Mer Orientale
 

Depuis début juillet, la Chine a adopté une nouvelle stratégie agressive en envoyant ses navires d’exploration géologique et océanique accompagnés d’escorteurs dans la zone économique exclusive du Vietnam.
Photo : VNA/CVN


L'événement a été organisé sur le thème "Mer de Chine méridionale : disputes maritimes et territoriales, rivalités de puissances, intérêts économiques, diplomatiques entre l’UE et l’ASEAN" par l’Institut royal des relations internationales (Egmont) basé à Bruxelles en Belgique, la société de presse Asie Pacifique Media et l’Asia Centre en France.

Il a réuni près de 70 intervenants spécialisés en droit et en relations internationales du Le Service européen pour l’action extérieure, de l’Institut royal des affaires internationales au Royaume-Uni, d’Egmont, de la Fondation pour la recherche stratégique et du Centre de recherches internationales, de l’Institut d’études politiques de Paris.

Les experts ont analysé la poursuite de la construction par la Chine des installations militaires sur les récifs transformés en îles artificielles qui a bouleversé le statu quo en Mer Orientale, ainsi que les actions unilatérales de la Chine qui exacerbent les tensions dans la région.

Ils ont évoqué l’idée selon laquelle l’UE devrait coopérer avec l’ASEAN via le Forum régional de l’ASEAN, encourager la multilatéralisation et rechercher les mesures appropriées pour régler les différends.

La position de l’UE sur la Mer Orientale a également été réaffirmée lors du colloque, qui a mis l’accent sur la protection de la liberté de navigation, le respect résolu du droit international, y compris le droit de la mer et les décisions rendues par la Cour permanente d’arbitrage, et l’encouragement au règlement des différends maritimes par des mesures pacifiques, et le rejet des actions unilatérales susceptibles de changer le statu quo et d’aggraver les tensions.

À travers ce colloque, les organisateurs ont espéré attirer l’attention du public européen sur les récentes tensions en Mer Orientale causées par les violations chinoises graves du droit international, des droits de souveraineté et de juridiction, ainsi que par les entraves aux activités pétrolières et gazières légales dans les zones économiques exclusives du Vietnam et de certains autres pays côtiers de la région.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bánh duc à la sauce de soja, un encas rustique mais délicieux

Découvrez l’ancien village de Duong Lâm À 50 km environ à l’ouest de la capitale, l’ancien village de Duong Lâm, classé au patrimoine national, se trouve dans la commune éponyme, qui relève du chef-lieu de Son Tây.