16/10/2018 10:51
L'ouragan Leslie a privé lundi 15 octobre environ 70.000 habitants d'électricité au centre du Portugal, après son arrivée samedi soir 13 octobre sur les côtes.
>>La tempête Leslie frappe le Portugal et s'essouffle en atteignant l'Espagne
>>Le Portugal et l'Espagne face à Leslie, rare ouragan "zombie"

Une station de bus dévastée suite le passage de l'ouragan Leslie à Figueira da Foz, au Portugal, le 14 octobre. Photo: AFP/VNA/CVN

"Il est extrêmement urgent de rétablir l'électricité pour les résidents", a indiqué le président portugais Marcelo Rebelo de Sousa. Il a tenu ces propos lors d'une conférence de presse dans le village de Soure, dans le disctrict de Coimbra (centre), à quelque 180 km au nord de Lisbonne, la capitale portugaise.

Il a ajouté que la coupure électrique "rendait tout fonctionnement impossible", notant la fermeture d'écoles, d'institutions publiques, de commerces et d'entreprises.

La compagnie nationale d'électricité EDP a déclaré que 750 techniciens s'efforçaient de rétablir le courant et que 70 générateurs de secours avaient été activés. Elle a attribué son retard dans le rétablissement de l'alimentation électrique à d'importants dommages sur des pylônes et câbles électriques.

L'ouragan s'est abattu dans la nuit de samedi 13 octobre à dimanche 14 octobre sur le Portugal, dont la région centrale a été la plus durement frappée. Selon l'Institut portugais de la mer et de l'atmosphère (IPMA), des vents de 176 km/h ont notamment frappé le village côtier de Figueira da Foz, les plus violents enregistrés dans l'histoire portugaise.

D'après le bilan, la catastrophe a fait un mort et 28 blessés légers, tandis que 61 évacuations ont eu lieu. Les glissements de terrain et les chutes d'arbres sont les principales causes de blessures et de dégâts, notamment sur les cultures et les infrastructures. 
 
AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée des beaux-arts de Hô Chi Minh-Ville, destination favorite des touristes

Appliquer les TI pour dégager les difficultés du tourisme Au cours des dernières années, le tourisme a connu un taux de croissance plus élevé que celui de l’économie nationale. Cependant, il sera très difficile pour le secteur de maintenir son taux de croissance actuel car il est confronté à un certain nombre de lacunes en termes de politique de visa et d’infrastructures aériennes.