22/09/2020 08:15
L'Ouganda a rouvert ses frontières aux visiteurs étrangers munis d'un test négatif au COVID-19, après six mois de fermeture pour tenter d'enrayer la propagation de l'épidémie, a annoncé le président Yoweri Museveni.
>>L'Ouganda rouvre au tourisme son aéroport international
>>L'Ouganda va reprendre ses vols internationaux le 1er octobre

Un chauffeur de camion portant un masque roule du Kenya vers l'Ouganda, le 29 avril. Photo : AFP/VNACVN
 
"L'aéroport international et les frontières terrestres seront à présent ouverts pour les touristes", à condition qu'ils disposent d'un test négatif de moins de 72 heures et que des mesures soient prises pour minimiser leur interaction avec la population, a-t-il déclaré dimanche soir 20 septembre. Les voyageurs d'affaires devront se soumettre aux mêmes règles tandis que les Ougandais revenant de l'étranger seront autorisés à rentrer à leur domicile sans période de quarantaine, sous réserve eux aussi de disposer d'un test négatif.

L'Ouganda avait pris des mesures drastiques de restriction des déplacements dans et hors du pays dès le mois de mars, alors que le pays ne comptait qu'une poignée de cas positifs au nouveau coronavirus. Les frontières étaient toutefois restées ouvertes au transport de marchandises, qui s'est rapidement révélé être un puissant vecteur de l'épidémie, conduisant Kampala à tester les chauffeurs de poids-lourds entrant sur son territoire et leur refuser l'accès en cas de test positif.

Le président Museveni a également annoncé le maintien du couvre-feu en vigueur de 21h00 à 06h00 et indiqué que les bars, cinémas et salles de sport restaient fermés. Les sports en plein air sont toutefois de nouveau autorisés, sans spectateur et avec des joueurs ayant été testés. Les lieux de culte sont eux autorisés à accueillir au maximum 70 fidèles.

Au total, l'Ouganda avait recensé 6.468 cas lundi, un chiffre qui a légèrement augmenté ces dernières semaines en raison, selon les autorités, d'une lassitude face aux mesures de distanciation sociale. L'épidémie a fait 63 morts, selon les chiffres officiels. Pays enclavé et donc largement dépendant du transport routier pour ses importations, l'Ouganda a également dénombré plus de 2.100 cas positifs parmi les chauffeurs-routiers s'étant présentés à ses frontières.

AFP/VNACVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Culture et grands espaces à Yên Bái Chaque année, aux mois de septembre et octobre, les montagnes du district de Mù Cang Chai de la province de Yên Bái sont le terrain de jeu de très nombreux touristes.