26/01/2021 10:50
Les H’mông représentent plus de la moitié de la population de la ville de Sa Pa, dans la province septentrionale de Lào Cai. Ils appartiennent à différentes branches H’mông, mais tous portent des vêtements indigo et similaires.
>>Les tenues traditionnelles des Xê Dang à Quang Nam
>>Les tenues traditionnelles des ethnies minoritaires à Bac Kan

Les garçons et les filles H’mông portent leurs costumes traditionnels pour les fêtes. Photo : viettourist/CVN

Les ancêtres des H’mông vivaient le long du fleuve Yang Tze en Chine et se livraient à la culture du riz humide. En raison des conflits avec les Han, certains d'entre eux ont migré vers le sud et se sont installés au Vietnam, dans la chaîne de montagnes Hoàng Liên, principalement dans la zone montagneuse de Sa Pa au Nord-Ouest.

Les H’mông de la région de Sa Pa au Vietnam et les H’mông de la région du Xi Chuan en Chine portent des vêtements similaires, a informé Giàng Seo Gà, membre de l'Association du folklore du Vietnam.

"Différentes branches des H’mông, comme les H’mông Noirs et Blancs, portent des vêtements indigo similaires. Dans le passé, ils portaient des vêtements noirs. Mais ensuite, ils ont commencé à porter de l'indigo pour s'harmoniser davantage avec les plantes et la nature", a informé M. Giàng Seo Gà.

M. Seo Gà a également partagé que l'autel des H’mông possédait trois symboles - la Terre, le Soleil et la Lune. Le plus grand cercle d'argent au centre est la Terre et les deux petits cercles violets foncés avec des franges sont le Soleil et la Lune. Pour les H’mông, la couleur noire est considérée comme noble.

La teinture en indigo des tissus chez les H’mông. Photo : DLLC/CVN

Les costumes traditionnels des hommes et femmes H’Mông sont assez similaires. La couleur noire reste cependant la couleur principale. Ils sont en lin et chaque branche H’mông dispose d’un style décoratif et de motifs différents.

Les hommes H’mông portent un pantalon ample, un chemisier à manches longues, une veste et un chapeau. La veste possède des broderies sur le col. "Auparavant, le chemisier des hommes H’mông avait de grandes et petites rayures sur les manches. Seuls les hommes H’mông à Sa Pa portent des vestes. Ils les portent fièrement notamment lors des fêtes et cérémonies", a expliqué M. Seo Gà.

Les hommes se rendent souvent dans la forêt, c’est pourquoi ils portent des pantalons amples pour une escalade facile, a expliqué Giàng A Sài, un responsable du centre culturel de Sa Pa.

Et pour les costumes des femmes H’mông, "Autrefois, les femmes portaient des jupes. Mais comme elles vivent dans la forêt où il y a beaucoup de moustiques et où l’humidité est élevée, elles préfèrent dorénavant les caleçons longs. Les femmes H’mông portent des chemisiers brodés à manches longues. Elles portent des vêtements noirs au travail et des tenues fleuries et colorées pour les fêtes", a informé Giang Seo Gà.
 
Thuy Hà/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Les plus belles plages du Vietnam Avec un littoral s’étirant sur plus de 3.000 km, le Vietnam abrite de nombreuses plages de sable fin. Sans oublier la multitude de baies, marais, lagunes et autres blocs de pierres à la structure originale, ou encore les îles tropicales aux plages immaculées.