12/02/2017 07:09
L’ophiopogon (nom botanique Ophiopogon japonicus et noms vietnamiens Mach môn ou Lan tiên) est une herbe vivace, à racines tuberculeuses, aux feuilles radicales, linéaires et étroites.

>>L’acacia d’Arabie
>>Le thym commun
>>Le bois de Gaïac
 

L’ophiopogon. Photo : Archives/CVN


Les inflorescences de l’ophiopogon se présentent en grappes à l’aisselle des feuilles. Elles donnent des petites fleurs bleu clair, puis des fruits globuleux, violacés à maturité. C’est une espèce rupicole des régions montagneuses souvent cultivée comme plante d’ornement. Au Vietnam, six espèces sont identifiées comme plantes médicinales.

Parties utilisées : on emploie surtout la partie fusiforme et charnue des racines des plantes âgées de deux ans. On coupe les deux extrémités pour éliminer les effets indésirables avant de les faire sécher et enlève le tronçon qui se trouve au milieu de la partie charnue des racines.

Constituants connus : les racines contiennent du mucilage, des sucres (glucose, rhamnose, xylose), du b-sitostérol, des ophiopogénines A, B , C, D et de la ruscogénine.

Usages médicinaux : au Vietnam, les racines de l’ophiopogon sont employées comme expectorant, antitussif et sont actives sur la tuberculose, l’hémoptysie, l’hématémèse, la fièvre avec soif, l’oligurie et la constipation. Elles améliorent aussi la lactation en cas d’hypogalactie.

La dose journalière est de 6-12 g, sous forme de décoction, pilules ou sirop.
 

Dr Doàn Van Tân/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Les autres articles
Le cyprès [14/07/2018 14:15]
L’éponge végétale [08/07/2018 12:46]
Le coca [30/06/2018 14:15]
Le ratanhia du Pérou [24/06/2018 14:01]
Le myrte [17/06/2018 14:45]
Le panicaut maritime [10/06/2018 14:00]
La pariétaire [03/06/2018 14:30]
L’orme rouge [27/05/2018 14:00]
La salsepareille [20/05/2018 09:11]
Le peuplier de Galaad [13/05/2018 14:31]
L’ortie [05/05/2018 14:15]
La piloselle [29/04/2018 14:15]
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Les ponts célèbres de Dà Nang Dà Nang (Centre) est surnommée la ''ville de lumières'' en raison de ses ponts lumineux. Parmi eux, les trois plus importants enjambent la rivière Hàn: Dragon, Nguyên Van Trôi et Thuân Phuoc.