13/05/2022 15:51
L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a révisé jeudi 12 mai à la baisse ses prévisions concernant la croissance économique mondiale et la demande de pétrole pour l'année 2022, citant comme facteurs déterminants les restrictions induites par la COVID-19 et les tensions géopolitiques.
>>Pétrole : l'OPEP+ reste attentiste devant les craintes liées à la Chine
>>L'OPEP+ décide d'augmenter sa production en juin de 432.000 barils/jour

Une raffinerie en Iran.
Photo : AFP/VNA/CVN

L'alliance pétrolière a déclaré dans son rapport mensuel sur le marché pétrolier que l'économie mondiale devrait croître de 3,5 % en 2022, au lieu des 3,9 % prévus le mois dernier.

Les défis notables auxquels l'économie mondiale est confrontée comprennent "les tensions géopolitiques, la poursuite de la pandémie, la hausse de l'inflation, l'aggravation des problèmes de chaînes d'approvisionnement, les niveaux élevés de dette souveraine dans de nombreuses régions, et le resserrement monétaire attendu de la part des banques centrales des États-Unis, du Royaume-Uni, du Japon et de la zone euro", a indiqué l'OPEP.

Le groupe pétrolier estime également que la demande mondiale de pétrole augmentera cette année de 3,4 millions de barils/jour par rapport à l'an dernier, soit 300.000 barils/jour de moins que dans les estimations du mois dernier.

La demande de pétrole en 2022 devrait "être affectée par les développements géopolitiques en Europe de l'Est, ainsi que par les restrictions liées à la pandémie de COVID-19", a déclaré l'OPEP dans son rapport. 
 
Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le lotus impérial cultivé dans la cour d’une maison centenaire à Hanoï

Coopération touristique pour une reprise rapide et un développement durable Le Forum de coopération du tourisme vietnamien 2022, intitulé "Croissance du tourisme international et reprise complète du tourisme vietnamien", se tient les 8 et 9 août à Hô Chi Minh-Ville.