16/08/2020 18:51
L’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) a exhorté la Thaïlande, le 11e plus grand fabricant mondial de produits alimentaires au monde à accroître les exportations de produits alimentaires pour éviter la pénurie mondiale.
>>Les exportations thaïlandaises devraient se contracter de 10% en 2020
>>Les exportations thaïlandaises de riz face au désavantage des prix
>>La Thaïlande ne restreind pas ses exportations de riz

Récolte du riz dans le village thaïlandais de Mae Rim.
Photo : AFP/VNA/CVN

Poj Aramwatthananont, vice-président de la Chambre de Commerce thaïlandaise a déclaré que la récente réunion de l'OPEP, à laquelle ont participé 21 pays membres, avait estimé que l'épidémie de Covid-19 perturberait la chaîne d'approvisionnement alimentaire mondiale et affecterait la sécurité alimentaire mondiale jusqu'en 2022.

Une bonne opportunité pour les exportateurs thaïlandais d'élargir les marchés, ce qui exigera une stricte conformité aux normes internationales de sécurité alimentaire, a estimé Poj Aramwatthananont.

Cet économiste a ajouté que le secteur privé se prépare à signer des protocoles d'accord avec les ministères du Commerce, de la Santé publique, de l'Agriculture et des Coopératives, de l’Intérieur pour obtenir les certifications relatives aux produits thaïlandais destinés à être exportés à l’étranger, afin d’accroître la confiance des clients étrangers.

Selon lui, ces protocoles d’accord constituent un début des mesures actives pour empêcher la contamination des produits alimentaires par le virus Covid-19 et d'autres germes qui pourraient perturber de manière inattendue l'industrie alimentaire.

Pour aider à accroître les exportations de produits alimentaires, le gouvernement devrait fournir des incitations telles que la réduction des taxes d'importation sur les matières premières qui ne peuvent pas être fabriquées dans le pays et élargir le quota d'importation afin que les usines puissent fabriquer à leur pleine capacité, a remarqué Poj Aramwatthananont.

Pendant ce temps, Anong Phaijitpraphaphorn, directrice de l'Institut national de l'alimentation, a déclaré les exportations alimentaires totales de cette année devraient atteindre 1.025 milliards de baths, soit une hausse de 0,8% par rapport à l’an dernier avec la condition que le baht ne devienne pas trop fort ou ne fluctue pas trop.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.