19/07/2018 15:47
>>Le VIH/sida reste un énorme défi et il ne faut pas baisser la garde (ONU)
>>Le Soudan du Sud et l'ONU s'engagent à renforcer leur lutte contre le VIH
>>VIH/sida: 1.200 personnes bénéficient des services de PrEP

Les nouvelles infections à VIH augmentent dans environ 50 pays, les décès liés au sida ne diminuent pas assez vite et la stagnation des moyens risque d'enrayer les résultats, avertit un nouveau rapport rendu public ce mercredi 18 juillet à Paris par l'ONUSIDA. "Des régions entières prennent du retard, les grands progrès que nous avons réalisés concernant les enfants ne sont pas pérennes, les femmes restent les plus touchées, les ressources ne sont toujours pas à la hauteur des engagements politiques et les populations clés continuent d'être laissées pour compte. Tous ces éléments freinent les progrès et il est urgent d'y faire face", a affirmé Michel Sidibé, directeur exécutif de l'ONUSIDA. Les nouvelles infections liées au VIH sont en augmentation dans une cinquantaine de pays, et à l'échelle mondiale, n'ont diminué que de 18% au cours des sept dernières années, passant de 2,2 millions en 2010 à 1,8 million en 2017. Bien que ce chiffre représente presque la moitié du nombre de nouvelles infections par rapport à 1996, lorsque ce nombre était au plus haut (3,4 millions), la baisse n'est pas assez rapide pour atteindre l'objectif de moins de 500.000 nouvelles infections à VIH d'ici 2020, révèle le rapport intitulé "Un long chemin reste à parcourir". 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).