18/10/2018 22:46

>>L'ONU et l'UA conviennent d'approfondir leur partenariat
>>L'ONU, l'UA et l'UE ont aidé des milliers de migrants à quitter la Libye pour rentrer chez eux
>>L'ONU et l'UA appellent à lutter contre la violence à l'égard des femmes en Somalie

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres s'est engagé mercredi 17 octobre à travailler de concert avec l'Union africaine (UA) pour résoudre les problèmes de l'Afrique. Il a notamment évoqué les deux accords qui ont été signés par les deux organisations au cours des 18 derniers mois, le Cadre d'application du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et de l'Agenda 2063, et le cadre ONU - UA pour un Partenariat amélioré en matière de paix et de sécurité. Rappelant que les deux organisations se consultaient de manière "étroite et régulière" et effectuaient des visites conjointes en Afrique sur diverses questions de paix et de sécurité, il a souligné que les politiques et les approches de l'UA et de l'ONU étaient "mieux alignées que jamais". "Il existe de fait de nombreuses synergies entre le Programme à l'horizon 2030 et l'Agenda 2063. Ils visent à résoudre les mêmes problèmes, et mettent en avant les mêmes solutions", a indiqué M. Guterres en référence à ces deux programmes de développement respectivement mis au point par l'ONU et l'UA. Il a souligné que les deux programmes aspiraient à "un continent prospère, pacifique et sûr", basé sur les droits de l'Homme, la bonne gouvernance et l'État de droit, et mettaient l'accent sur l'inclusion des jeunes et des femmes dans les processus de décision. Rappelant que les questions de financement étaient cruciales pour atteindre ces objectifs, le Secrétaire général a appelé tous les pays à honorer les engagements définis par le Programme d'action d'Addis-Abeba, un accord signé en 2015 en vue de financer le développement durable.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.