22/08/2020 20:55
La représentante spéciale par intérim du secrétaire général de l'ONU en Libye, Stephanie Williams, a salué vendredi 21 août les points d'accord conclus pour un cessez-le-feu et des élections en Libye.
>>Le Vietnam appelle à respecter le cessez-le-feu humanitaire en Libye
>>Libye : le chef de l'ONU dénonce un niveau sans précédent d'ingérences étrangères

Des combattants fidèles au gouvernement libyen dans la ville de Tarhuna, à environ 65 km au sud-est de Tripoli, le 5 juin.
Photo : AFP/VNA/CVN

Stephanie Williams a salué chaleureusement les points d'accord exprimés dans les déclarations publiées par le Premier ministre du gouvernement libyen soutenu par l'ONU, Fayez Al-Serraj, et par le président de la Chambre des représentants établie dans l'Est de la Loeuvre ibye, Aguila Saleh, a indiqué la Mission de soutien des Nations unies en Libye dans un communiqué de presse.

Mme Williams a appelé à mettre en œuvre  rapidement l'appel des deux dirigeants à reprendre la production et l'exportation de pétrole, ajoute ce communiqué.

La responsable de l'ONU a également appelé les parties à "se montrer à la hauteur de cette occasion historique et à endosser leur pleine responsabilité devant le peuple libyen".

MM. Serraj et Saleh ont publié ce même jour des déclarations annonçant un cessez-le-feu dans le pays et appelant à la reprise des exportations pétrolières et à l'organisation d'élections dans ce pays.

Ces initiatives "ont créé l'espoir de parvenir à une solution politique pacifique à la crise de longue date en Libye, ce qui affirmera le désir du peuple libyen de vivre dans la paix et la dignité", a souligné Mme Williams.

L'armée basée dans l'Est de la Libye et le gouvernement soutenu par les Nations unies ont mené pendant plus d'un an un conflit armé meurtrier pour le contrôle de Tripoli, la capitale libyenne, avant que le gouvernement reconnu par l'ONU n'annonce avoir pris le contrôle de tout l'Ouest du pays suite au retrait de cette région de l'armée basée dans l'Est de la Libye.

Après le départ de l'Ouest de la Libye de l'armée installée dans l'Est du pays, le gouvernement soutenu par l'ONU a tenté de prendre le contrôle de la ville de Syrte et du district de Jufra dans le Centre du pays.
Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.