16/04/2020 14:55
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a applaudi mercredi 15 avril les efforts déployés par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour contribuer à la lutte contre le COVID-19 en Afrique.
>>Moratoire pour les pays les plus pauvres, Berlin va assouplir le confinement
>>COVID-19 : l'ONU dénonce "une épidémie dangereuse de désinformation"
>>L'ONU s'inquiète de l'impact de l'épidémie sur les pays touchés par des conflits

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.
Photo : Kyodo/VNA/CVN

"L'OMS a aidé les gouvernements en matière de détection avancée (de la maladie). Alors que seuls deux pays étaient en mesure de réaliser des tests de dépistage du COVID-19 au début de l'épidémie, 47 pays africains peuvent maintenant le faire", a déclaré le secrétaire général au cours d'une réunion virtuelle avec le Groupe africain - l'un des cinq groupes régionaux des Nations unies, qui réunit les 54 États africains.

"L'OMS fournit également un soutien à distance aux autorités sanitaires de  chaque pays en les informant sur la manière d'utiliser les données disponibles, et aide les autorités locales à faire en sorte que le public soit pleinement informé", a-t-il indiqué.

"La crise a de très vastes implications, et les Nations unies travaillent de concert avec les pays africains afin de faire face aux nombreux défis et préoccupations du moment", a-t-il ajouté.

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.