11/09/2016 15:26
L'Organisation des Nations unies a salué samedi 10 septembre l'accord conclu entre les États-Unis et la Russie sur le conflit syrien, qui prévoit notamment une trêve.
>>Américains et Russes s'accordent sur une trêve
>>Les États-Unis et la Russie vont saisir l'ONU suite au nouvel essai nucléaire
>>Syrie : trois soldats turcs tués dans une attaque de l'EI

Une fillette secourue des décombres par un secouriste et un volontaire après une frappe aérienne sur un quartier de la ville syrienne d'Alep, le 10 septembre 2016. Photo : AFP/VNA/CVN

"L'ONU se félicite de l'accord annoncé aujourd'hui par Sergueï Lavrov, ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie et John Kerry, secrétaire d'État des États-Unis, en ce qui concerne le rétablissement de la cessation des hostilités en Syrie afin que les parties puissent reprendre les pourparlers avec un accès humanitaire et des règles claires en place pour la gestion de la cessation des hostilités", a indiqué l'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, dans une déclaration à la presse.

Il s'est aussi félicité du fait que la Fédération de Russie et les États-Unis soient prêts à travailler ensemble pour vaincre Daech et le Front Al Nosra.

Selon la presse, MM. Kerry et Lavrov ont réussi à conclure un accord dans la nuit de vendredi 9 septembre à samedi 10 septembre à Genève. Cet accord prévoit une trêve à partir de lundi 12 septembre, et si cet arrêt des combats tient pendant sept jours, des couloirs humanitaires sûrs et des actions coordonnées contre les groupes extrémistes.

L'émissaire de l'ONU a souhaité que la volonté politique qui a conduit à cet accord se maintienne et que les acteurs concernés dans la région et ailleurs en profitent pour réduire la violence et les souffrances endurées par les Syriens.

M. de Mistura a souligné que l'ONU était prête à faire tout son possible pour soutenir un rétablissement rapide d'une cessation des hostilités. Il a souhaité également que toutes les parties facilitent les efforts des Nations unies pour fournir une assistance humanitaire à la population dans le besoin, y compris dans les zones assiégées et difficiles à atteindre.

"Il est essentiel que la population syrienne ressente un vrai changement sur le terrain", a-t-il dit. L'envoyé spécial a également souhaité que la mise en oeuvre de l'accord facilite les efforts déployés en vue de parvenir à un règlement politique de la crise syrienne.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante

Ho Chi Minh-Ville parmi les 10 meilleures destinations asiatiques de 2018 Selon une évaluation récente de Lonely Planet, le premier éditeur de guides de voyage au monde, Hô Chi Minh-Ville est classée 3e dans la liste des meilleures destinations d'Asie à visiter en 2018 (Best in Asia), derrière Busan en République de Corée et l’Ouzbékistan.